Lucille Dumont

Une grande dame

Je m'inquiétais. Je me demandais si Lucille Dumont avait déjà reçu, comme elle le mérite, les grands honneurs qui lui reviennent. Eh oui! Cette grande interprète, qui a tant fait pour la chanson au Québec, a reçu, entre autres, l'Ordre national du Québec en 2001. De plus, un prix de la chanson porte son nom. Elle vient de célébrer son 96e anniversaire de naissance, le 20 janvier. Je tenais à lui rendre, à ma façon, un hommage.
En plus d'être une interprète douée, elle a chanté les plus grands, de Prévert à Vigneault en passant par Jacques Blanchet. Si l'on jette un coup d'oeil sur des photos de cette artiste, on ne peut s'empêcher d'être impressionnés par la beauté de cette grande dame de notre chanson. Malgré ses airs de vedette hollywoodienne, que l'on dénote justement sur des photos d'archives, Mme Dumont aura principalement fait carrière en français ici au Québec pour notre plus grand bonheur.
Elle aura très peu endisqué, mais l'interprétation qu'elle aura su insuffler à chacune des chansons de son répertoire reste à jamais gravée dans notre mémoire collective. On a qu'à penser à la très belle chanson «Le ciel se marie avec la mer» de Blanchet.
Elle aura consacré une grande part de sa vie à l'enseignement du chant et ainsi contribué à donner le goût de la belle chanson à de jeunes talents qui pour plusieurs ont entrepris de belles carrières par la suite. Mme Dumont, merci pour votre contribution exemplaire à l'essor de la chanson d'expression française au Québec.
Yvan Giguère