Yves Desjardins est président et directeur général du Regroupement québécois des résidences pour aînés.

Un service essentiel

Depuis quelques années au Québec, on assiste à l'émergence d'un secteur d'activités fort dynamique, à l'image de la clientèle qu'il accompagne. Plus actifs et plus en santé que jamais, les aînés d'aujourd'hui ont repoussé les limites autrefois liées à leur âge, générant du même coup l'apparition de nouveaux besoins et services adaptés à leurs exigences.
Un exemple significatif est le déploiement d'un vaste réseau de résidences privées pour aînés, offrant une sécurité supplémentaire à ceux qui souhaitent avoir accès plus facilement à des services de qualité, tout en profitant de leur pleine autonomie.
Totalement différentes des ressources hospitalières que sont les CHSLD, lesquels s'occupent de ceux qui, en perte d'autonomie, nécessitent des soins permanents et un encadrement plus poussé, les résidences privés pour aînés répondent à un choix et une volonté personnelle.
Dans ce contexte, la saine concurrence que se livrent les résidences privées devant une clientèle libre et exigeante a accentué le besoin de livrer un service toujours de meilleure qualité. Ainsi, bien que relativement nouveau, ce secteur d'activités en pleine croissance s'est graduellement professionnalisé jusqu'à atteindre la maturité qu'on lui reconnaît désormais.
Le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA), qui regroupe et représente les résidences privées pour aînés situées au Québec, s'inscrit complètement dans cette évolution, et y contribue également. D'une part, par l'implantation du sceau de qualité «RQRA», décerné à un établissement privé seulement après avoir fait l'objet de vérifications par le biais d'inspecteurs. Aussi, en réalisant annuellement des sondages de qualité auprès des résidents de l'ensemble de son réseau. Enfin, en concentrant son action exclusivement auprès des résidences privées, il assure une définition plus précise de leurs responsabilités, une meilleure cohésion entre celles-ci et une plus grande efficacité dans ses propres actions.
Aux gestes du RQRA s'ajoute l'encadrement déjà mis en place par le gouvernement au cours des dernières années. Celui-ci, après avoir introduit une première certification pour les résidences il y a sept ans, vient de renforcer celle-ci par un deuxième processus de certification, lequel devra par ailleurs être ajustée en fonction de certaines réalités logistiques. À ce chapitre, le RQRA assume déjà pleinement son rôle de partenaire du gouvernement en mettant à sa disposition tout son soutien et son expertise, afin de poursuivre la mise en place d'un encadrement efficace et équitable.
Les résidences privées pour aînés offrent un service essentiel en réponse à un besoin grandissant de la population. Les aînés, c'est la raison d'être du RQRA.
Yves Desjardins
Président directeur général
Regroupement québécois des résidences pour ainés (RQRA)