Tommy Tremblay

Un rapport digne d'intérêt 

OPINIONS / Le rapport de consultation pour le projet Vaudreuil au-delà de 2022 a été publié le 1er décembre dernier par Transfert environnement. À notre grand étonnement, l'information n'a pas fait grand bruit dans les médias. Il s'agit pourtant d'un rapport intéressant.
M. André Delisle, président de la consultation, y est allé avec des constats et des recommandations qui ne sont pas tendres à l'égard de Rio Tinto. Il mentionne dans le document que la compagnie « (...) a créé une confusion dans la perception sociale du projet, notamment sur le biais apparent de l'analyse des options de site en faveur du site du Boisé panoramique». Il recommande même: «Pour assurer la paix sociale, rétablir la confiance et résoudre le conflit régional p/r au projet (phase 2) portant surtout sur le choix du site, l'étude de localisation doit être reprise avec la participation des parties concernées.»
Selon le rapport, Rio Tinto devrait reprendre son analyse pour déterminer le meilleur site et réaliser un exercice rigoureux d'analyse participative multicritères. Le rapport reprend donc exactement ce que le CREDD Saguenay-Lac-Saint-Jean affirmait dans son mémoire. Contrairement aux aspirations du promoteur, le rapport confirme que l'analyse des différents scénarios a été réalisée en prenant compte des critères principalement économique et qu'il y avait un biais apparent de Rio Tinto envers le site du Boisé panoramique. Le CREDD réitère que dans une approche de développement durable, les éléments environnementaux et sociaux doivent peser aussi lourd dans la prise de décisions que les considérations économiques ou techniques.
Quant à la zone tampon, le rapport mentionne que cette notion reste floue pour Rio Tinto. La compagnie n'a publié aucune carte et aucune définition précise de la zone n'est proposée dans la documentation disponible. Tout comme le CREDD, le président de la consultation recommande de «faire un exercice de délimitation d'une zone tampon pour l'ensemble du Complexe Jonquière, incluant le Boisé panoramique et faire en sorte de lui donner un statut permanent de ceinture verte par un mécanisme retenu avec la communauté qui en balise les usages (conservation, aménagement, connectivité, etc.).»
Comme plusieurs autres constats du rapport sont grandement en concordance avec le mémoire que le CREDD avait déposé dans le cadre de la consultation, nous espérons que Rio Tinto va suivre les recommandations de son propre consultant.
Pour consulter le rapport de consultation publique:
http://www.consultationsvaudreuil.com/avenir-vaudreuil/documents
Tommy Tremblay
Directeur général
Le rapport de consultation pour le projet Vaudreuil au-delà de 2022 a été publié le 1er décembre dernier par Transfert environnement. À notre grand étonnement, l'information n'a pas fait grand bruit dans les médias. Il s'agit pourtant d'un rapport intéressant.