Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Système de santé et campagne de vaccination

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
OPINION / Nous devons subir un mois de confinement supplémentaire pour protéger le système de santé au Québec. Nous savons cependant que la véritable protection du système de santé viendra de la vaccination des personnes de 60 ans et plus qui sont responsables de 80% des cas d’hospitalisation de la COVID-19.

Par Gilles Bergeron, économiste, Saguenay

La question qui se pose est de savoir à quelle date la vaccination de ces personnes sera terminée compte tenu du nombre et de l’échéancier des vaccins mis à la disposition du Québec par le gouvernement fédéral et du rythme de vaccination du gouvernement du Québec.

Jusqu’à maintenant, le gouvernement fédéral nous a fourni des informations générales sur le nombre de vaccins disponibles pour la prochaine année. Ce dont nous avons besoin, c’est un échéancier et des engagements fermes pour les prochaines semaines.

Pour réussir à donner la première dose du vaccin aux personnes de 60 ans et plus avant le 31 mars, il faudrait que le gouvernement fédéral mette à la disposition du gouvernement du Québec 218 000 doses par semaine à partir de la semaine prochaine. Ce montant a été calculé en tenant compte d’un taux de vaccination de 90% des groupes prioritaires au Québec.

Pour notre région, 7400 doses par semaine seraient nécessaires.

Des objectifs clairs avec des échéanciers précis et des engagements fermes de la part de nos gouvernements sont nécessaires. La joute politique verbale n’est pas une solution acceptable.