Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Sept chantiers pour une relance durable à Saguenay

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
OPINION / L’élection municipale de l’automne pourrait être un point tournant dans la relance de Saguenay et de la région. J’emploie le conditionnel. Car l’action politique du conseil municipal est pressurisée et engourdie par des clivages de toutes sortes. Pourtant, la capitale régionale fait face à des défis archiconnus. Plutôt que de les répéter, une fois de trop, j’ose affirmer que les chantiers suivants constituent les piliers d’une relance durable.

Par Laval Gagnon, Chicoutimi

Chantier 1 : un sommet sur le développement

Pour donner à la ville l’élan nécessaire, la tenue dans la première année d’un sommet sur le développement mobilisera et orientera les élus et les partenaires vers une relance portant sur les six chantiers qui suivent. L’organisation, la tenue et le suivi seront sous la responsabilité d’un cabinet de pilotage stratégique doté des ressources appropriées pour mener à terme sa mission. Les chantiers qui suivent ne sont pas classés par ordre d’importance.

Chantier 2 : le marketing territorial pour l’attractivité de la ville

Promotion Saguenay aura le mandat de réaliser une importante opération de marketing territorial à l’échelle québécoise pour accroître et renouveler l’attractivité de la ville. Pour attirer, il faut être attrayant. Il faut de toute urgence rehausser l’image qualitative de la ville et conséquemment de la région elle-même, en accroissant son attrait comme milieu de vie, notamment parmi les villes de plus de 100 000 habitants.

Chantier 3 : une instance de gouvernance régionale

Recréer une instance de gouvernance régionale dotée de ressources humaines et financières, et concurremment, mener une campagne soutenue auprès du gouvernement québécois pour la mise en œuvre d’une politique nationale d’aménagement du territoire et de développement local et régional, axée sur la régionalisation et la décentralisation.

Chantier 4 : un plan de soutien à la relance du développement

Au même titre que l’aide massive dont bénéficient la région montréalaise et celle de la capitale nationale, le gouvernement doit créer avec les partenaires régionaux un plan de soutien financier spécifique au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Un plan documenté et chiffré. Les leaders municipaux mèneront à cet égard un lobbying vigoureux et constant auprès du premier ministre et des députés régionaux. Les « grands projets » de la zone industrialo-portuaire seront évalués d’après la grille du développement durable.

Chantier 5 : renforcer la gouvernance politique et démocratique

Dans la deuxième année du mandat, constitution d’une commission municipale sur la gouvernance politique et les institutions démocratiques de Saguenay. Elle se penchera sur l’évolution et la performance de la ville, examinera entre autres les instances de gouvernance (exécutif, conseil municipal, arrondissements), la démocratie électorale, les processus décisionnels, les caractéristiques de la ville (superficie, diversité, occupation du territoire, étalement urbain, etc.) et la toponymie. La situation budgétaire, y compris la taxation, fera l’objet d’un traitement spécifique. La commission proposera des recommandations qui feront l’objet d’une consultation de la population et, le cas échéant, de pourparlers avec le ministère des Affaires municipales du Québec.

Chantier 6 : optimiser l’administration municipale

L’optimisation de l’administration municipale est un chantier majeur. Une approche positive et créative de la gestion des ressources humaines devra accroître à la fois la responsabilité professionnelle et la marge décisionnelle de la fonction publique. Il faut parallèlement clarifier l’organigramme et élever les standards de gestion (performance) et de livraison des services (résultats attendus). Il faudra resserrer les règles d’appels d’offres, d’octroi et de suivi des contrats à l’entreprise privée, notamment dans la surveillance des travaux et le dépassement des budgets alloués.

Chantier 7 : développement de l’économie du savoir et de la technologie numérique

Promotion Saguenay aura le mandat d’accompagnement des divers partenaires dans l’intégration des intrants technologiques et logistiques à tout projet ayant une portée économique. Les directions municipales accompagneront les milieux de la culture, communautaire, sportif, éducatif et du développement social dans des projets numériques qui consolident leur vitalité et leur rayonnement et favorisent l’économie de partage.