Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay
Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay

Saguenay à la conquête des énergies vertes

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
OPINION / À l’ère des nombreuses discussions entourant la relance et les avenues d’avenir à emprunter afin de diversifier l’économie de notre région, Promotion Saguenay et Ville de Saguenay ont annoncé cette semaine la création d’un bioparc qui se spécialisera dans la production de gaz naturel renouvelable (GNR), principalement à partir de résidus agricoles et forestiers.

Par Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay

En plus d’offrir à notre région la possibilité de développer des expertises d’avenir dans le secteur des énergies renouvelables, ce bioparc offrira des opportunités d’affaires uniques aux entrepreneurs de la région.

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est l’emplacement tout indiqué pour le développement du GNR (gaz naturel renouvelable). En effet, le biogaz représente une forme d’énergie verte de plus en plus prisée, développée à partir de la valorisation de matières disponibles et non utilisées sur notre territoire.

Le projet Agriméthane Saguenay en est d’ailleurs un bel exemple. M. Daniel Gobeil, président de l’entreprise du même nom, a par ailleurs participé à notre annonce, cette semaine, et affirmé qu’il installera son projet de 16 M$, annoncé la semaine précédente en compagnie de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, et du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, dans le bioparc de Laterrière lorsque celui-ci sera mis en service en 2022.

La volonté partagée par les gouvernements et des promoteurs audacieux d’intégrer du GNR dans la production déjà existante de gaz naturel envoie un message fort. Nous avons la possibilité de développer des projets d’économie verte et d’en faire de véritables opportunités d’affaires qui se traduiront en retombées positives directes dans notre région.

Il est important de mentionner que le GNR est une énergie renouvelable qui ne contribue pas aux changements climatiques. La production de GNR au Saguenay se traduira par des retombées économiques et la création d’emplois dans la région, en plus de permettre d’améliorer la balance commerciale verte du Québec.

Notons que chaque molécule de GNR produite ici réduira non seulement les émissions de gaz à effet de serre, mais permettra également de venir se substituer à du gaz naturel conventionnel actuellement importé de l’extérieur du Québec.

C’est avec fierté que nous continuerons d’accompagner nos promoteurs dans le développement d’idées qui permettront de mettre leurs compétences au service de notre région et souhaitons mentionner que ce n’est que le premier pas dans cette nouvelle direction. Notre plus grand rêve est non seulement que nous soyons un grand producteur d’énergie renouvelable, mais bien que nous soyons reconnus comme des leaders dans le domaine et que notre région serve de tremplin aux projets de développement économique des entreprises désireuses de suivre cette nouvelle voie d’avenir.