Quatuor Alcan

Rio Tinto dépasse les bornes

Quelle indécence !
Après avoir tenté, sans succès, d'augmenter les délais de paiement à ses fournisseurs, puis après avoir « réfléchi » à une hausse plus qu'exagérée (4000 $ par année) des baux de villégiature des riverains du lac Saint-Jean, voilà que Rio Tinto annonce qu'elle va couper sa subvention au Quatuor Alcan, un groupe de musiciens classiques, joyau du patrimoine culturel du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
Mon p'tit doigt me dit que les grands boss de la compagnie cherchent à rendre attrayante sa filière aluminium pour mieux la vendre.
Marcel Lapointe 
Jonquière