Réseau d’assainissement des eaux: une ignorance inacceptable

OPINION / Selon l’article de Louis Tremblay du Quotidien, Saguenay paie 40 000 $ pour chaque nouvelle résidence dans un nouveau quartier. De plus, il en coûterait entre 15 et 45 millions $ d’ici 5 ans pour mettre aux normes notre réseau d’assainissement des eaux.

Le responsable des finances Michel Potvin et le nouveau conseil de ville auraient pris connaissance de ce problème en janvier dernier alors qu’ils sont en poste depuis plus d’un an.

De quelle ignorance nouvelle le responsable des finances de la Ville nous fera-t-il part au cours des prochains mois ?

Cette situation est intolérable pour les citoyens de Saguenay. Qui en est responsable ? La mairesse de Saguenay doit tirer la situation au clair et prendre les mesures qui s’imposent.

Le conseil de ville a adopté le plan triennal d’investissement le plus coûteux de son histoire en décembre dernier et les citoyens étaient en droit de croire que l’ensemble des besoins de la Ville avaient été pris en compte dans ce plan triennal. Selon l’article du Quotidien, des dépenses nouvelles devront s’ajouter au plan d’investissement à partir de 2020 pour le réseau d’assainissement des eaux.

Dans le cadre de la préparation du plan triennal d’investissement, il était du devoir du personnel administratif de la Ville de faire part de l’ensemble des problèmes et des besoins, et celui des élus de faire les enquêtes et de poser les questions appropriées pour s’assurer qu’ils avaient toutes les informations pertinentes pour prendre les décisions appropriées.

Le travail a été bâclé. Les responsables doivent en assumer les conséquences.

Gilles Bergeron, économiste

Saguenay