La cartonnerie de Jonquière

Précisions de Cascades

Monsieur Denis Villeneuve, Mon nom est Yves Girard et je suis l'ex-directeur général de la cartonnerie de Jonquière. J'aimerais apporter quelques précisions sur votre article concernant la cartonnerie paru dans l'édition du 7 janvier du journal Le Quotidien.
Précisons tout d'abord que je ne suis en ce moment ni à l'emploi de Graphic Packaging ni des nouveaux acquéreurs de l'usine du chemin Saint-André.
Bayshore Groups, le nouvel acquéreur, m'a contacté en décembre dernier pour m'offrir un emploi à titre de directeur du site. J'ai refusé catégoriquement l'offre.
J'ai eu la difficile tâche de procéder à la fermeture de cette usine en juillet 2015 et je me suis acquitté de mon devoir le plus humainement et avec le plus de compassion possible pour les 142 travailleuses et travailleurs.
Dans votre article, vous affirmez que l'on m'a contacté «pour recruter du personnel afin de regrouper certains équipements (de production de l'usine) en vue de la vente à l'encan». Cette affirmation est totalement fausse.J'essaie encore aujourd'hui, lorsque l'occasion se présente, de promouvoir la candidature de mes ex-employés postulant chez divers employeurs. Il est clair, net et précis que je ne m'engagerai d'aucune façon à participer à la liquidation des actifs de la cartonnerie de Jonquière.
Yves Girard, Lac-Kénogami