Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Patrimoine: Serge Simard a-t-il oublié son passé?

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
OPINION / Comme ça, il serait temps que la Ville de Saguenay et ses élus passent à l’action dans la sauvegarde et la promotion de notre patrimoine? Le candidat à la mairie de Saguenay, Serge Simard, en a fait part dans une lettre d’opinion publiée dans Le Quotidien du mercredi 3 février 2021. Il a le droit de prétendre des choses et il est de bonne guerre qu’il le fasse. Mais il devrait aussi se souvenir de son passé au conseil municipal de Saguenay!

Par Brigitte Bergeron, conseillère municipale de l’ERD dans le district 10 et membre de la Commission des arts, de la culture et du patrimoine de Saguenay

Je lui ferai d’abord remarquer que c’est notre administration qui a travaillé à l’élaboration d’une véritable politique de sauvegarde et de promotion de notre patrimoine. C’est aussi sous notre administration qu’a été adopté le règlement sur les démolitions, qui va nous permettre de mettre fin aux destructions massives de patrimoine que nous avons connues à Saguenay.

Ce qui me fait dire que cet aspect de la protection du patrimoine n’a pas vraiment fait partie des préoccupations du candidat Simard à l’époque où il siégeait comme conseiller municipal.

Mais qu’a-t-il fait pour doter La Baie d’une bibliothèque digne de ce nom? Rien, même si les citoyens l’attendent depuis plus de 20 ans.

Je rappellerai que l’église Saint-Édouard est fermée depuis 2006, que Serge Simard a été conseiller municipal de La Baie jusqu’en 2008 et qu’il n’a rien fait pour la sauvegarder à l’époque. Et ce n’est pas son passage au gouvernement provincial qui a contribué à faire bouger les choses.

Nous avons demandé à des experts d’examiner le bâtiment, qui trône au centre de La Baie avec une vue sur la baie des Ha! Ha! et le fjord du Saguenay, et il est encore dans un bon état.

Encore plus, le conseil municipal actuel a respecté sa promesse de doter les Baieriverains et les Baieriveraines d’une bibliothèque du XXIe siècle. Tout est en branle. L’église patrimoniale sera restaurée et sauvegardée et une bibliothèque moderne desservira la population de l’arrondissement de La Baie.

Des demandes d’aides financières sont demandées au gouvernement du Québec et nous attendons toujours la confirmation.

En ce qui concerne la restauration de nos monuments, comme celui honorant Sir William Price, le candidat à la mairie de Saguenay devrait savoir que l’administration actuelle réserve des sommes d’argent chaque année (60 000 $) pour que l’on puisse les conserver le plus longtemps possible et dans le meilleur état aussi et que des prévisions sont faites dans le Programme triennal d’immobilisations (PTI).

Je lui répondrai qu’il est regrettable qu’il ne l’ait pas fait du temps qu’il était actif!

Sur ce, bonne campagne électorale M. Simard.