Où vont les surplus?

La (récente) décision de la Cour suprême du Canada de donner raison au gouvernement fédéral (dans le dossier de la) caisse de l'assurance-emploi, et du même coup, la «disparition» des surplus de 57 milliards de dollars en cotisations accumulés par les employeurs et les salariés fait en sorte que le gouvernement n'à plus débourser un sous (dans le cadre de ce programme).
Pour moi dans les faits, cela s'apparente à une forme de véritable «vol».
Aujourd'hui, comment croire à la justice lorsque ton propre gouvernement te «vole» ainsi, et qui parle (en même temps d'enjeux) de transparence et d'honnêteté...
La GRC, qui enquête normalement sur le crime organisé, sur le trafic de drogue, le terrorisme, les abris fiscaux etc devrait-elle ouvrir une enquête sur son propre employeur? Peut-être trouverait-elle une «mafia légale»? Car cet argent, où va-t-il?
Et les travailleurs et les travailleuses qui peinent et éprouvent de la misère lorsqu'ils ont perdus leur emplois? Pas d'assurance-chômage? Peut-être un peu d'aide social si l'enquête est favorable? J'espère que la roue va tourner et que nos dirigeants goûteront
à cette médecine de la pauvreté!
Alain Duchesne
Chicoutimi secteur Nord