La nouvelle directrice générale de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, Chantale Cyr, accompagne le président et le directeur des ressources financières de l'organisation, Antonin Simard et Carl Duchesne.

Nouvelle directrice à la commission scolaire 

OPINIONS / Je suis fortement tenté de répondre à M. Christian Joncas qui félicite ouvertement la nomination de la nouvelle directrice de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, un fait rare dans les journaux j'en conviens.
Pas si réjouissant que cela cette nomination. Est-ce une preuve de l'incompétence des diplômés universitaires de notre région? Il n'y a pas dans notre région quelqu'un avec une logique administrative adéquate pour ce poste? Parce que venir de loin, ça rend plus compétent?
À mon humble sens, c'est un désaveu de notre université; c'est un désaveu à l'égard de nos MBA; un désaveu à l'égard des titulaires de maîtrises; un désaveu contre nos PHD. Ne me dites pas que ce sont des compétences ciblées. C'est une honte. Une personne de chez nous n'aura pas la chance d'acquérir ces compétences. Après tout, c'est d'administrer un budget, des lignes directrices établies d'avance, tout cela entouré de plein de ressources.
Les cadres provenant de l'extérieur encaissent leur salaire durant un certain nombre d'années, vivent ici un bout de temps, et repartent avec leur fonds de pension bien garni. Bah! Une forme de relâchement mal venu et une façon globale et subtile de rendre une région plus pauvre. Je vous recommande donc de lire Napoléon Hill, «Réfléchissez et devenez riche». Cela vous fera du bien.
André Tremblay
Saguenay