L’auteur de cette lettre d’opinion est Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay.

Nos grands projets

OPINION / En 1990, à l’Assemblée nationale du Québec, lors du rejet de l’Accord du lac Meech, le premier ministre Robert Bourassa a fait une déclaration qui a marqué le Québec. Inspiré de celle-ci, moi je dis : « Notre région est libre et capable d’assumer son destin et son développement, et ce, tout en respectant les enjeux actuels. »

En politique municipale depuis plusieurs années, mon implication dans plusieurs grands projets réalisés sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay me permet d’être rassurant et de confirmer que chacun d’entre eux est l’aboutissement d’un processus très bien établi par les gouvernements provincial et fédéral. Pensez, par exemple, à la construction de la Centrale Péribonka IV, à la dérivation de la rivière Manouane et au parc éolien dans la Réserve faunique des Laurentides, ainsi qu’à l’obtention des autorisations nécessaires à la construction de la mine au lac à Paul et au port à Sainte-Rose-du-Nord pour le projet Arianne Phosphate.

Par ailleurs, nous sommes présentement en attente de l’obtention des droits pour la construction de la ligne électrique Micoua à Saguenay (116 km sur le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay). Nous attendons également le début des travaux du projet BlackRock. Cela sera historique !

Le train partira de Chibougamau et transportera du minerai qui sera transformé dans une usine à proximité de Port de Saguenay. Quant à GNL, qui souhaite mettre sur pied l’un des plus grands projets du Québec, soit la construction d’un gazoduc de 750 km et d’une usine de liquéfaction, les démarches leur permettant d’obtenir les décrets, les autorisations et l’acceptabilité nécessaires au démarrage sont en cours.

Tous ces projets, minutieusement scrutés par les différents intervenants impliqués, permettront de développer la région et le territoire de la MRC du Fjord-du-Saguenay en plus de créer des emplois de qualité et de générer des retombées économiques importantes. Je réitère donc qu’il est essentiel que nous travaillions ensemble afin que l’issue de ces projets d’envergure soit satisfaisante pour tous.

Je suis en faveur de ces projets. Plusieurs élus et citoyens ont déjà signifié leur appui.

Il faut réussir ces projets ! C’est un privilège pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean de posséder tant de ressources. Travaillons ensemble et soyons en faveur de ces projets pour le développement de notre région.

Gérald Savard, préfet

MRC du Fjord-du-Saguenay