Noël, la fête à qui?

OPINIONS / Depuis déjà un bon bout de temps, Noël est devenu une fête commerciale. Mais pour ceux qui s'identifient comme chrétiens, c'est la fête de Jésus.
Au cours de sa vie terrestre qui a duré 33 ans, il n'a jamais été violent ou n'a encouragé les autres à la violence, mais, il est mort d'une manière violente à l'extrême, crucifié. Il n'a jamais abandonné ses disciples, même si l'un d'entre eux était un voleur et un traître, pourtant, lui, a été abandonné de tous, incluant les malades, les infirmes, les lépreux qu'il avait guéris. Il a enseigné que les bonnes oeuvres, en apparence, sont souvent faites pour de mauvais motifs, c'est ce qu'il a reproché aux pharisiens.
Il a enseigné que nos mauvaises actions avaient leur source dans notre propre coeur. Il n'a jamais écrit une seule chanson, pourtant on chante en son honneur dans des millions d'endroits encore aujourd'hui. Peut-être que nous devrions lui faire une petite place dans nos célébrations de Noël.
Jacques André Fortin
Dolbeau-Mistassini