Jean-Marc Fournier

L'onirisme du ministre

OPINIONS / Dernièrement, Jean-Marc Fournier et Michel David se sont colletés au sujet du fait français au Canada.
Monsieur le ministre répondait alors à Michel David, qui a déploré que le français au Canada soit en recul constant, selon le Commissaire aux langues officielles du Canada, il y a beaucoup plus de citoyens du ROC qui appuient maintenant le bilinguisme, 85% contre 50% en 1977. Le ministre y voit là une démonstration éloquente que la langue française est sur la bonne voie au Canada. Cependant, monsieur David lui a rappelé un fait indéniable identifié par Statistique Canada: la proportion de Canadiens capables de lire, d'écrire et bien sûr de parler le français est en baisse partout au Canada. Comme en boxe, le chroniqueur du Devoir a riposté au jab du ministre de la Francophonie canadienne par une solide droite au menton. Monsieur le ministre Fournier, quand vous reviendrez du pays de vos rêves, celui d'un Canada parfaitement bilingue, peut-être pourriez-vous transmettre cette donnée à la ministre québécoise censée prendre soin de notre langue, madame David?
Marcel Lapointe
Jonquière