L’image de Saguenay, hum!

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
OPINION / Dans une lettre d’opinion parue le 29 août, le chef de l’Alliance Saguenay nous apprend, pour ceux comme moi qui l’ignoraient, que la mairesse de Saguenay désire « revamper » l’image de Saguenay. N’est-ce pas plutôt le rôle de l’Association touristique régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean de vendre le nom de Saguenay, soit le nom de la région consacré depuis plusieurs décennies, ce nom que les élus de 2002 se sont indûment approprié à la suite d’un processus de consultation bidon qui n’a fait l’objet justement d’aucune audience publique et d’aucune information à la population de la part des conseillers municipaux de la nouvelle ville ?

Toutes les autres agglomérations ont fait bien attention de ne pas opter pour le nom de leur région quand il s’est agi de nommer leur nouvelle ville. Un nom significatif, distinctif et porteur de notre mémoire collective, voilà ce qu’une audience publique ou une commission aurait considéré pour choisir le nom de cette ville issue des fusions dans le Haut-Saguenay. Donc, avant de redorer l’image de Saguenay, nous devrions commencer par nous demander si les élus ont fait le bon choix en 2002. Des citoyens ont déposé une requête en ce sens en 2019 et il serait très pertinent de faire l’exercice, ce que ferait toute organisation soucieuse d’avoir la meilleure marque de commerce. Il sera toujours beaucoup plus difficile et onéreux de vendre un nom déjà utilisé par d’autres dans leur promotion.

Jacques Pelletier

Chicoutimi