L’École du rock

OPINION / Mon épouse et moi avons eu le privilège de recevoir des billets pour assister, mercredi soir, au spectacle de l’École du rock présenté par les professeurs et les élèves de l’école Le Roseau, au Palais municipal de La Baie.

Bien que nous n’avions aucun lien de parenté, nous avons tout simplement été émerveillés par l’ampleur et le déroulement de ce spectacle digne de ce nom. En toute franchise, nous ne nous attendions pas à un spectacle de cette envergure et de cette qualité. Bien entendu, ce n’est pas un spectacle tenu par des professionnels, mais la candeur, le sérieux, la détermination, l’imagination, la créativité, la participation de masse ainsi que le talent démontré tout le long de ce spectacle sont plus que dignes de mention.

Quel plaisir et quelle surprise de voir tout ce petit monde nous démontrer que quand on y met du sien, on peut faire de grandes choses! Ce qui est le plus important, et ce qu’il faut retenir, c’est que tous les aspects et rudiments des différents intervenants pour la préparation, le montage et le déroulement d’un spectacle, du début à la fin, ont été montrés et développés par et pour ces petits bouts de femmes et d’hommes de connivence avec leurs professeurs, et même avec des professionnels du milieu. Il est évident que les enfants de cette école ont développé plein de bonnes connaissances et que dire de leur développement personnel à travers un groupe qui cherche à atteindre un but commun qui demande l’apport de tout un chacun! Je suis d’ailleurs convaincu que pour plusieurs d’entre eux, cela a pu leur donner l’ouverture sur une nouvelle vision d’eux-mêmes dans une société trop souvent égocentrique. De plus, que penser des efforts donnés, sans compter par les enseignants, pour réussir un tel tour de force sans devoir demander des subsides ou des fonds pour voir couronner ce spectacle de succès. Bien entendu, il y a eu des commanditaires, mais ils sont du milieu et ils ne feront qu’y gagner.

En conclusion, bravo aux élèves et enseignants de l’école Le Roseau et, s’il vous plaît, continuez, car je suis convaincu que certains de ces élèves en feront leur carrière axée sur leur expérience dans ce spectacle.

Denis Lalancette

Chicoutimi