La Prohibition

OPINION / J’ai raté le Procès à l’ancienne de cette année. On a repris cette activité que j’appréciais particulièrement du défunt Carnaval-Souvenir de Chicoutimi.

L’an passé, on avait traité de la Conscription. C’était joué à Charles-Gravel, en après-midi, du moins quand j’y ai assisté.

J’épluche pas mal les pages de notre Quotidien et je n’ai pas vu beaucoup d’annonces concernant cette activité culturelle bien de chez nous. C’est dommage.

Les présentations ont eu lieu les 5 et 6 avril, à Jonquière, en pleine tempête de neige.

Y a-t-il eu du monde ? Qui ? Les gens des alentours…

Les milléniaux savaient-ils de quoi il était question ?

Les boomers en ont entendu parler, c’est à eux que cela s’adressait, selon ma modeste opinion.

À Charles-Gravel, en 2017, la moyenne d’âge me semblait assez respectable. J’avais trouvé brillante l’idée de présenter cela avant 17 h.

C’est sympathique de voir « nos gens » qu’on entend à la radio, qu’on voit à la télé, des fois au Palais de Justice, qu’on lit dans le Quotidien, se mouiller pour nous faire sourire tout en nous instruisant. C’est généreux de leur part. Des fois, ces gens-là sont plus proches de nous que bien du monde, à leur manière. Et ils ont du talent !

Peut-on voir cette pièce quelque part, sur vidéo, ou à MATV, ou ailleurs ? A-t-on filmé cela ?

Pauline Germain

Chicoutimi