Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide

Juste une main tendue

OPINION / M. Marc St-Hilaire,Il faudrait plus que les 3000 caractères autorisés pour répondre à votre éditorial du 18 août 2017. J'invite donc, en complément à ce texte, vos lecteurs à visiter notre Page Facebook.
Vous écrivez « frontière inviolable » que le fait d'avoir interpellé les gagnants de Loto-Québec de la région à offrir un don au projet de coop d'habitation la Solidarité. Votre qualificatif est exagéré, tout comme les commentaires qui circulent actuellement sur Facebook. N'y aurait-il pas autre chose de plus grave actuellement dans notre monde qui mériterait une telle attention ?
Loge m'entraide a toujours prôné le respect. Il en est de même face aux gagnants de Loto-Québec tout comme ceux que nous avons interpellé publiquement (communautés religieuses, commerces, citoyens) à offrir un don pour ce projet spécifique faute de coupes gouvernementales et municipales.
Les gagnants de Loto-Québec de la région sont libres de répondre à notre main tendue tout comme ceux qui ont été interpellés à ce jour et les milliers d'autres qui ont reçu une demande de don écrite. À preuve, 69 donateurs ont répondu positivement permettant de récolter 112 000 $ en dons. Pour les milliers d'autres, nous n'avons aucun jugement à leur égard, cela serait immoral qu'il en soit ainsi!
Devons-nous nous excuser d'avoir tendu la main publiquement à tous les gagnants de Loto-Québec de la région ?  La réponse est non. Devons-nous nous excuser de les avoir blessés suite à notre main tendue ? La réponses est oui et si tel est le cas, nous nous excusons. Nous regrettons que le message qui circule sur Facebook soit déformé de l'initial. Il y a une différence entre « obliger les gagnants de Loto-Québec à financer un projet en leur mettant une pression » (fausseté qui circule) et « inviter les gagnants de Loto-Québec à offrir un don s'ils le désirent, quel qu'il soit, pour aider la naissance d'un projet » (la vérité). Cette désinformation attise un feu de commentaires méchants, mais voilà une autre preuve que la lutte à la pauvreté est une cause difficile à défendre et Facebook vient de mettre encore la barre plus haute pour qui ose porter ce flambeau.
Chers gagnants de Loto-Québec, ne vous sentez pas coupables de dire non à une demande de don et ce, même si elle provient de la coordonnatrice de Loge m'entraide ! Soyez libres et ne laissez personne juger votre décision ! La main tendue était de bonne foi, respectueuse à votre égard, sans aucune intention de vous mettre une pression, contrairement à ce que peuvent écrire les mauvaises langues qui se multiplient sur Facebook.
Quant au projet de l'OMH, plusieurs raisons internes et confidentielles ont justifié le refus de cette offre en janvier dernier. Simplement vous dire que les locataires appauvris ne sont pas des numéros, mais des êtres humains avec des émotions et du jugement.
Ils souhaitent vivre dans une coop afin d'exercer un contrôle sur leur condition de logement, où sont prônés la prise en charge, l'entraide, le partage. Ils s'investissent depuis 4 ans dans ce projet qui leur apprend à pêcher plutôt que d'attendre le poisson. Ne leur enlevons pas cette dignité.
Sonia Côté, coordonnatrice, Loge m'entraide