Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Hydro-Québec et GNL : des tarifs mis à jour dans le temps

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
OPINION / Les groupes environnementalistes sont de plus en plus à court de créativité. Le projet GNL a le dos large. Selon leur dernière sortie, les tarifs d’Hydro-Québec vont augmenter à cause du projet et on n’aura plus de marge de manœuvre énergétique [...].

Par Pierre Charbonneau, du comité GNL Sag-Lac

Ainsi, ils sont en train de nous dire que selon eux, le Québec doit maintenant rester figé dans le temps, ne plus accepter de développement industriel quel qu’il soit. Car on n’a qu’à substituer projet GNL par nouvelle aluminerie, nouveau projet minier, augmentation équivalente du parc domiciliaire, etc., et on a le moule pour tout autre projet auquel ils vont s’opposer. Étant contre tout, probablement que oui, les 20 dernières années l’ont démontré en Abitibi à partir de Richard Desjardins. Chose certaine, ils doivent accepter que les tarifs d’électricité soient mis à jour dans le temps, comme les salaires et les taux d’intérêt. La mise à jour économique ne se fera jamais en fonction de ces groupes de pression [...].

Les résolutions des conseils municipaux entrent depuis celles de Saint-David-de-Falardeau et de Saguenay, et cela continue. Les conseillers municipaux sont les représentants de l’opinion publique les mieux placés pour attester de l’acceptabilité sociale, car ils côtoient les citoyens chaque jour, ont de nombreuses rencontres sociales et tout autant d’occasions pour en discuter avec les gens qui viennent leur en parler. Ils peuvent dire clairement si les gens de leur milieu sont pour ou contre et la majorité est généralement très démarquée en faveur, à voir le taux d’unanimité et de fortes majorités.