Élus, debout!

Le maire de Saguenay vient de réaffecter d'anciens employés de son cabinet (à des postes de fonctionnaires municipaux). Combien va nous coûter ces nouveaux postes, et ce annuellement?
Il aurait dû tout simplement faire des licenciements. Comment expliquer un tel mutisme de la part des conseillers? Rappelez-vous combien nous a coûté le licenciement du (premier) directeur général (de Saguenay). Le maire Tremblay ne l'aimait pas, ne le voyait pas dans sa soupe. J'estime avoir le droit de m'interroger! Ce n'est pas parce que tu as été élu que tu peux prendre n'importe quelle décision; tu as des devoirs, des comptes à rendre à tes concitoyens. Heureusement, nous avons élu en novembre dernier de nouveaux conseillers qui ont déjà fait sentir au maire qu'ils ne diront pas oui à tout ce qu'il soumettra. Félicitations! Quant aux autres conseillers, réveillez-vous, tenez-vous debout!
Gilles Lapointe
Jonquière