Dieu est vivant

OPINION / Dans la publication du journal Le Quotidien du 16 décembre 2019, M. Sébastien Lévesque titre sa chronique « Dieu est mort » et affirme qu’il est athée. M. Lévesque, plusieurs de vos chroniques nous laissent entendre que votre option est l’athéisme. À votre chronique, je fais écho parce que vous êtes en position d’influence, et cela même si vous dites que « chacun demeure évidemment libre de croire ou de ne pas croire en ce qu’il veut ». Je laisse donc ma plume vous répondre avec l’inspiration de Dieu vivant, dont vous niez l’existence.

Il y a de nos jours, comme au temps des Romains, plusieurs dieux. Pour certains, c’est l’argent, le jeu, la lotto, la drogue, le sexe, le sport, etc. Pour vous, comme pour d’autres, il m’apparaît que c’est la science. Le mot science veut dire lumière, mais quelle lumière ? Les scientifiques découvrent, mais ne créent pas. Pourtant, tout ce qui existe est lumière créée par la lumière. Les humains, les animaux, les arbres et tout ce qui existe sur la planète Terre existent en raison de la lumière du soleil. Pour vous, cela est concret et vous ne le contesterez pas. Mais, qui donc a rendu réel le soleil ? Si je vous dis que votre corps est le résultat de la lumière densifiée, qu’en dites-vous ? La lumière dont je vous parle existe, mais nous ne la voyons pas avec les yeux du corps. Le vent, vous ne le voyez pas, mais vous voyez sa manifestation. L’amour, vous ne le voyez pas, mais vous constatez vos sentis. Vos pensées, nous ne les voyons pas, mais nous voyons leurs manifestations, en l’occurrence vos écrits.

En effet, toute pensée, qu’elle soit négative ou positive, a tendance à se réaliser. Les pensées négatives sont dommageables et les pensées positives sont bienfaisantes. Par exemple, une maison est d’abord une pensée. En chérissant cette pensée, tous les éléments se mettent en place : argent, terrain, plans, entrepreneur, matériaux et, enfin, une maison de rêve se concrétise. Vous qui êtes un être de lumière, vous pouvez rendre réelle une pensée que nous ne pouvons pas voir dans votre esprit. Comment un être supérieur ne serait-il pas capable de réaliser, par une pensée dans son esprit, un humain, et pourquoi pas un scientifique ? Les scientifiques, comme d’autres, se servent de la matière créée pour la transformer.

En tant qu’humain, selon les scientifiques, nos corps sont composés de plus ou moins 60 000 milliards de cellules qui se tiennent ensemble, qui communiquent entre elles et qui ont un système digestif. Ces mêmes scientifiques nous informent qu’une cellule que nous ne pouvons voir à l’œil nu contient 60 milliards d’atomes. Ces atomes sont aussi composés de plusieurs particules. Les scientifiques font intervenir celles-ci pour fabriquer, et non pour créer, d’autres produits dans le monde de la forme.

M. Lévesque, vous ne pouvez le nier, en plus d’un corps, vous êtes doté d’une conscience, d’une intelligence, d’une mémoire, d’une imagination, d’un esprit, toutes des facultés que nous ne pouvons pas voir, mais qui existent. Aussi, aucun scientifique n’a créé de telles facultés, sinon des robots dépendants de la gouverne de l’humain. Certains scientifiques se servent de leurs facultés héritées pour nier un être supérieur les ayant créés.

L’auteur de la vie humaine et divine est innommable, même si nous lui attribuons tantôt le nom de Dieu, Yaweh, Allah, Jehova, Grand Esprit, Inti, et autres. Comprendre Dieu avec le mental, une faculté très limitée, c’est impossible. Aussi, comme le dit le Petit Prince, ces choses-là, on ne peut les comprendre qu’avec le cœur. Nous pouvons être en relation avec l’être supérieur, notre créateur. Pour ce faire, nous devons nettoyer notre conscience des pensées négatives qui obstruent le canal de communication. Notre ego, qui est notre propre fabrication, ne veut rien savoir de l’existence de Dieu puisqu’il se prend pour Dieu.

L’ego a un début et une fin. Toutefois, notre âme est éternelle puisque de la même essence que celle de notre créateur.

M. Lévesque, nous sommes des êtres divins qui vivons une expérience humaine et non des humains qui vivent une expérience divine. Pour retourner dans le royaume de la lumière, là où c’est la paix, la joie, l’amour véritable en permanence, nous devons cesser de nous identifier à notre ego mortel et nous identifier à notre vraie nature, notre soi divin. C’est ce que je vous souhaite et à tous nos frères et sœurs sur cette Terre.

Martin Belley

Saint-Nazaire