Des explications SVP!

Bravo au Quotidien qui a joué son rôle de chien de garde du bien commun de la Cité! Les dernières révélations au sujet d'un voyage outre-mer controversé effectué en 2012 par Fabien Hovington, alors conseiller municipal à Saguenay, nous démontrent que l'administration n'est peut-être pas aussi totalement propre que s'en targue le maire Jean Tremblay. Que la malversation pourrait ici, comme dans d'autres villes du Québec, se profiler dans les méandres du pouvoir municipal et finir par éclater au grand jour.
J'espère bien que l'opposition officiellement reconnue à l'hôtel de ville exigera des explications nettes et précises sur cette affaire. Je suis totalement d'accord pour contribuer, par mon compte de taxes, à des services municipaux comme le déneigement des rues, bien qu'il laisse trop souvent à désirer, ou pour aider des organismes à but non lucratif en arts et culture, par exemple. Toutefois, si des individus se font prendre à utiliser l'argent des contribuables durement gagné pour aller s'amuser dans les «Vieux pays», alors là, ils doivent en assumer tout l'odieux.
J'ai beau me creuser le génie, je n'arrive pas à comprendre la présence de responsables du Festival forestier de Shipshaw à Nice, sur la Côte d'Azur, à nos frais, pour y soit disant observer des festivals et analyser des infrastructures. C'est du cinéma! Ou encore on nous mène en bateau! En outre, Fabien Hovington dit avoir fait ce voyage à titre de bénévole, en septembre 2012. C'est donc dire qu'à ce moment, il était soit en congé sans solde, soit en vacances. Le conseiller municipal déchu pourrait-il nous éclairer davantage sur cet aspect de l'affaire? Il en va de sa crédibilité à titre de directeur général de la Zone portuaire, un organisme qui appartient au citoyen d'abord. Quant à Promotion Saguenay, qui existe grâce à nos taxes, elle doit également s'expliquer. Entre autres, sur le montant d'argent investi dans cette aventure.
Marcel Audet
Chicoutimi