Le maire de Montréal, Denis Coderre

Coderre et le monde!

Avec la nomination de six ministres québécois dans le premier cabinet de Justin Trudeau, le maire de Montréal, Denis Coderre jubile, il va de soi... Mais, il jubile triplement puisque trois de ses nouveaux ministres sont issus de trois circonscriptions de Montréal. Et de surcroît, ils sont libéraux. Le «Nirvana», rien de moins, pour lui!
Alors il ne se peut plus, M. le maire, comme il fallait s'y attendre. De la Chine, où il se trouvait mercredi, ce dernier disait se réjouir de la composition du nouveau cabinet avec ses fameux ministres montréalais que sont Stéphane Dion, Mélanie Joly et Marc Garneau.
Oui, oui M. le maire Coderre, votre ville sera très bien représentée à Ottawa. Oui, M. le maire, enfin, Montréal sera prise en considération et saura profiter à sa juste valeur de la présence de ces trois ministres montréalais. Montréal sera enfin reconnue etc...
Oui, M. Coderre, on comprend encore une fois qu'au Québec il y a vous, Montréal et le reste. Vous nous rappelez si souvent que la ville de Montréal a un statut particulier et doit passer en premier devant le reste du monde et qu'elle doit agir selon sa convenance.
Alors M. Coderre réjouissez-vous à votre aise, car Ottawa mangera dans votre main. Mais n'oubliez pas que le Québec est grand et que d'autres maires voudront aussi profiter de la belle représentation de nos nouveaux ministres à Ottawa. Eh oui!
Yvan Giguère, Saguenay