Base de Bagotville

OPINION / J’ai de la misère à comprendre comment il se fait que les dirigeants de la Base militaire de Bagotville aient autorisé la promotion d’une école primaire privée à Chicoutimi en se présentant en hélicoptère dans la cour d’école.

Le pilote disant, tout innocemment devant les journalistes, qu’il privilégiait l’école où était son enfant. Difficile à battre comme publicité. Trouvez-moi une école primaire au Saguenay qui pourrait en faire autant. 

En plus, ils ont dénigré l’école publique en affirmant que la plupart des enseignants étaient opposés à la présence des militaires dans les écoles, car ils considèrent cela comme de la violence... C’est archi faux ! L’école secondaire Charles-Gravel est très impliquée auprès des cadets, offrant des camps et de l’hébergement. J’ai moi-même, comme enseignant, invité des militaires à venir témoigner de leur expérience, soit comme Casque bleu ou autre intervention dans mes cours. 

Nous payons tous pour la Défense nationale. Une école privée n’a pas à être privilégiée par la Base de Bagotville parce qu’un de ces pilotes y envoie son enfant. 

Denis Gagné 

Chicoutimi