À visage non découvert?

OPINION / Avec la mise en vigueur, samedi, du nouveau règlement qui obligera le port du masque dans tous les lieux publics fermés du Québec, nous serons en mesure de voir le vrai visage des Québécois dans la crise sanitaire que nous traversons, et ce, quatre mois après le début de la pandémie. Ce sera le moment de constater, de visu, si une véritable solidarité se créera autour de l’effort de guerre exigé par le gouvernement du Québec .

Bien que la majorité des Québécois respectent les consignes de santé publique, c’est encore une fois une minorité d’entre eux qui pourrait semer la pagaille. Une minorité arborant un visage insouciant face à la propagation de la COVID-19 qui perdure et dont on annonce pour l’automne une potentielle deuxième vague. Voilà le genre de visage à découvert dont il faut se méfier. Un visage d’indifférence face au danger qui court toujours, hélas.

Yvan Giguère

Saguenay