À vos marques, prêts, lisez !

POINT DE VUE / En ce temps où les activités scolaires sont suspendues, et possiblement pour une période indéterminée, la lecture quotidienne constitue un excellent moyen pour votre enfant de rester actif intellectuellement. Voici quelques pistes d’intervention permettant de maximiser les bienfaits de ce moment de lecture avec lui.

Ce texte d’opinion est rédigé par Pascale Thériault, professeure au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Chicoutimi.

Ce moment débute avant de commencer la lecture en tant que telle et se poursuit après elle. Voici quelques interventions qui peuvent être effectuées avant, pendant et après la lecture.

Avant la lecture

C’est l’occasion de porter attention aux indices figurant sur la couverture et à l’endos du livre. On lit le titre et on regarde attentivement l’illustration de la couverture. On lit le résumé. On utilise ces informations pour réfléchir et discuter de ce qui pourrait se passer dans l’histoire.

Il peut s’agir aussi d’un texte informatif, c’est-à-dire un livre qui nous renseigne sur un sujet en particulier.

Après avoir lu le titre, le résumé et regardé l’illustration de la couverture, on pense à ce que l’on connaît déjà à propos du sujet du livre. On le feuillette, on observe les illustrations et on porte attention aux sous-titres des différentes sections. On réfléchit à ce que l’on sait déjà à propos du sujet. On anticipe de nouvelles informations que nous pourrions acquérir.

Pendant la lecture

Les interventions effectuées durant la lecture aident à la compréhension. Lors de la lecture d’une histoire, on fait des liens entre le texte et les illustrations. On s’arrête à un moment clé de l’histoire pour discuter de nos prédictions sur la suite en se posant quelques questions : qu’est-ce qui va se passer ? Qu’est-ce qui nous permet de croire cela ? Que ferions-nous à la place du personnage principal ? Etc.

Pendant la lecture d’un texte informatif, on s’arrête pour exprimer dans nos mots la compréhension de l’information. On fait des liens entre les nouvelles informations et nos connaissances à propos du sujet. On se sert de toutes les informations disponibles pour faciliter la compréhension, comme les sous-titres, les illustrations, les indications sous les photos, etc.

Après la lecture

Une fois la lecture terminée, on discute de la compréhension de l’ensemble du texte. On revient sur les principaux éléments de l’histoire en se demandant : qui est le personnage principal ? Quel est son problème ? Quelles sont ses actions pour le résoudre ? Comment se termine l’histoire ? On peut aussi échanger à propos de nos réactions face à l’histoire en partageant ce que nous avons aimé, moins apprécié, tout en expliquant pourquoi.

La référence aux sous-titres aidera à organiser les informations d’un texte informatif. Un échange autour de telles questions facilitera la compréhension et la mémorisation de l’information : que savions-nous à propos du sujet de cette section ? Qu’avons-nous appris ? Est-ce que ces nouvelles informations sont étonnantes, curieuses, etc. ?

En espérant que ces quelques suggestions agrémenteront ce moment avec votre enfant…

Bonne lecture !