Salle de l’exposition : Paris en vitrine

Montréal

Musée Stewart: voyage à Paris au 18e siècle

L’exposition «Paris en vitrine – Les boutiques au 18e siècle» nous transporte dans la Ville Lumière, ville marchande en pleine effervescence. Près de 400 artéfacts français du 18e siècle de la collection du Musée sont rassemblés pour évoquer les luxueuses boutiques parisiennes.

Balade dans trois ­quartiers historiques

Dès le 16e siècle, les guides de voyage louangent cette noble ville pour son architecture, ses monuments et ses boutiques. Tout comme les voyageurs de l’époque, muni d’un guide à la main, le parcours de l’exposition nous fait traverser les trois principaux quartiers commerciaux de cette époque sans revenir sur nos pas.

Dans La Cité, près de la Place Dauphine, les marchands de cartes géographiques et les fabricants d’instruments scienti­fiques, dont les enseignes À la Sphère, Au Niveau, Au Soleil d’Or, rivalisent entre eux pour attirer les curieux. Sur le pont Notre-Dame, le marchand-mercier Edme-François Gersaint déploie à La Pagode une grande variété de marchandises exotiques.

Sur l’autre versant de la Seine, la ville attire une clientèle plus fortunée. Dans le sillage de la rue Saint-Honoré, le marchand-mercier Lazare Duvaux tient la boutique Au Chagrin de Turquie. Les précieux articles offerts par cette enseigne sont convoités par une clientèle prestigieuse formée entre autres du roi Louis XV et de la marquise de Pompadour. Tout près, la manufacture de Porcelaine de France a ouvert un comptoir de vente où l’on trouve ses plus belles pièces. Les fourbisseurs et les arque­busiers tiennent également commerce dans ce secteur.

Enfin, le quartier de l’Université regroupe sur le Quay des Augustins et sur la rue Saint-Jacques les libraires-imprimeurs réputés et les marchands d’estampes. Le parcours vous amène jusqu’au Faubourg Saint-Marcel où la manufacture royale des Gobelins présente une pièce de tapisserie.

Réalité virtuelle: Il neige à Paris

Plonger au cœur de Paris grâce à la réalité virtuelle

Pour renforcer l’immersion dans l’univers parisien, l’exposition intègre aussi la vidéo du projet Bretez, une restitution 5D du Grand Châtelet. Ce paysage sonore, soigneusement reconstitué à partir de documents historiques, nous transporte dans la seconde moitié du 18e siècle. En plus, une expérience de réalité, empreinte de poésie, est proposée à l’issue du parcours. Elle nous entraîne dans la Ville Lumière, en plein hiver, pour suivre l’aventure d’un voyageur se baladant dans les rues de La Cité. 

Rendez votre visite des plus agréables en la jumelant aux soirs de feux d’artifice de La Ronde, les 11 ou 18 juillet ou les 1er ou 8 août, où le spectacle peut être apprécié à partir de la cour du Musée! Le coût d’entrée n’est que de 5$ pour l’occasion. Le Musée Stewart est le musée d’histoire qui détient la plus riche collection d’objets français du 18e siècle au Québec. Il est situé sur un site patrimonial au parc Jean Drapeau, sur l’île Sainte-Hélène.

Boutique Au Petit Dunkerque

MUSÉE STEWART
Montréal
514 861-6701 
www.stewart-museum.org