Sandra Rossignol
Sandra Rossignol

La fin de la première cohorte de Leadership au féminin soulignée

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Une quinzaine de femmes d’affaires et professionnelles membres de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) ont souligné la fin des activités de la première cohorte du programme Leadership au féminin, jeudi, à l’occasion d’une activité virtuelle.

Leadership au féminin vise à propulser l’action de femmes d’affaires engagées, en leur offrant un rayonnement, une mise en réseau et un tremplin vers une reconnaissance de la communauté d’affaires par leur participation à des réseaux d’influence, un accès à des leaders inspirantes ainsi qu’à des conférenciers et des conférencières de renom.

Lors de l’activité, la directrice de la CCISF, Sandra Rossignol, a rappelé que Leadership au féminin a reçu l’appui de plusieurs ambassadrices ayant permis l’organisation d’une douzaine de rencontres, conférences, ateliers et témoignages.

En raison de la pandémie, le programme s’est déroulé sur une période de 11 mois, soit deux de plus qu’initialement prévu. Plusieurs des activités ont dû être revues et réalisées en virtuel afin de respecter les normes sanitaires. La fin de l’été aura tout de même permis aux participantes de se retrouver ensemble deux fois, avant de repasser au virtuel.

Plusieurs ambassadrices étaient présentes pour offrir leurs félicitations, parmi lesquelles on retrouvait Virginie Théberge du Groupe Gagnon Frères, Annabelle Guay, cadre intermédiaire chez Hydro-Québec Production, ainsi que Daniel Tremblay, nouveau directeur régional du ministère du Développement économique et de l’Industrie.

Parmi les ambassadrices présentes, Mme Guay a souligné l’importance pour les femmes d’exercer leur leadership en fonction de leur propre modèle plutôt que sur des visions trop cadrées en impliquant les personnes autour d’elles, mais surtout en misant sur leur instinct.

Patricia Dufour a témoigné de sa satisfaction d’avoir participé à Leadership au féminin en insistant particulièrement sur la passion que l’activité a contribué à développer chez elle en plus de la confiance et de son aisance à s’exprimer en public.

La direction de la CCISF a annoncé qu’elle poursuivra l’activité avec la formation d’une seconde cohorte dès décembre prochain en prévision du lancement des activités en février. Plusieurs commanditaires ont annoncé le renouvellement de leur appui.

Mme Rossignol a déclaré que la crise sanitaire a été un véritable choc pour le marché du travail. Les statistiques démontrent que les femmes sont les plus touchées par la pandémie en termes de perte d’emploi. Cela montre bien qu’il y a encore du chemin à parcourir et que des programmes comme Leadership au féminin ont vraiment leur raison d’être, a-t-elle déclaré. Les 15 participantes qui terminent aujourd’hui deviendront elles-mêmes ambassadrices dans leur communauté et aideront à faire croître la place des femmes dans le milieu des affaires, » mentionne Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCISF.