La cour de récréation de l’école Saint-Sacrement d'Alma s’est refait une beauté pour la rentrée.

Une nouvelle cour pour la rentrée

La nouvelle cour de l’École primaire Saint-Sacrement d’Alma a suscité des cris de joie des jeunes élèves à la rentrée scolaire, jeudi, alors qu’était inauguré l’espace de jeu. Trois jeunes élèves ont d’ailleurs eu le privilège de couper le ruban vert, afin de donner le coup d’envoi de cette nouvelle ère.

Nouvel espace de jeu multisport, petit chemin qui serpente à travers les arbres nouvellement plantés, des jeux de tic-tac-toe et de serpents et échelles dessinés sur le sol, un pavillon pour héberger des activités éducatives extérieures: la cour de récréation de l’école s’est refait une beauté pour la rentrée.

« Ces nouvelles installations sont adaptées pour toute la clientèle de l’école, que les élèves soient dans une classe spécialisée ou non », mentionne la présidente de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, Roxanne Thibeault.

Au passage du Progrès, jeudi, la zone multisport était déjà prise d’assaut par quelques jeunes garçons, le temps d’une rapide partie de soccer avant d’entrer en classe.

Avec les deux paniers de basketball installés sur l’enceinte clôturée, les jeunes pourront s’amuser sans craindre de voir le ballon rouler vers la rue, ou vers les autres zones de jeu.

Les travaux ont nécessité un investissement d’environ 80 000 $ pour l’espace de jeu et les installations, comme le pavillon. Mais au total, c’est un peu plus de 230 000 $ qui ont été investis par la commission scolaire et ses partenaires, Ville d’Alma et Desjardins, pour faire des travaux de drainage et réparer la dalle de béton souterraine.

Les travaux ont nécessité un investissement d’environ 80 000 $ pour l’espace de jeu et les installations

Des changements à l’intérieur
Outre la cour d’école, qui a été complètement réaménagée durant l’été, plusieurs changements ont été apportés à l’intérieur de l’École primaire Saint-Sacrement dans les dernières années.

« On adapte le plus possible les salles de classe, afin que les élèves vivent dans différents environnements et qu’ils puissent trouver ce qui fonctionne le mieux pour eux », explique la directrice de l’établissement, Claudine Maltais, à l’occasion d’une petite visite de l’école.

Les classes sont colorées et offrent des postes de travail qui varient en hauteur et qui permettent, pour certains, d’être assis sur un ballon ou sur un gros coussin confortable. « Les classes plus traditionnelles sont toujours présentes dans l’école, rassure Mme Maltais. Mais la variété est une force. Les enfants peuvent expérimenter différentes façons de travailler et d’apprendre. »

La consultation des cahiers et des manuels commençait déjà alors que la frénésie qu’apporte la première journée d’école se calmait lentement et que les élèves prenaient leurs aises dans leurs nouvelles salles de classe.

Près de 14 000 jeunes
La rentrée en classes a commencé jeudi partout au Lac-Saint-Jean, pour les deux commissions scolaires présentes sur le territoire. Au total, ce sont 13 244 élèves d’âge primaire et secondaire qui commencent ou reprennent l’école cette semaine. À cela s’ajoutent les étudiants qui fréquentent les centres de formation professionnelle (CFP) et les centres de formation générale des adultes (CFGA).

À la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, un peu plus de 4000 jeunes se retrouveront cette année sur les bancs de la vingtaine d’établissements primaires, et tout près de 2500 élèves fouleront le sol des quatre écoles secondaires présentes sur le territoire. Une augmentation par rapport à l’année 2017-2018, alors que 6398 élèves étaient inscrits dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire. Quelque 2000 personnes fréquenteront le CFP et le CFGA d’Alma.

Plus au nord, à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, ce sont 6714 élèves qui intégreront les salles de classe des différents établissements d’enseignement, exactement le même nombre que l’année précédente.