Rudiments de communication 101

CHRONIQUE / Parce qu’on jase là. Je vous informe qu’il y a de ces couples qui ne se comprennent pas comme dans pas « pantoute », le saviez-vous ? À croire que l’un parle chinois et l’autre russe. C’est tout simplement comme s’ils n’arrivaient pas à communiquer. Et la pauvre sexualité dans tout ça ? Celle qui a le dos si large et à qui l’on attribue difficultés conjugales par-dessus difficultés conjugales ?

Et bien, sachez qu’il y a fort à parier qu’elle soit la résultante d’une jasette plus qu’ardue. Bien que remplie de la plus belle des volontés, je prendrai non pas une semaine, mais bien deux pour vous adresser les rudiments de la communication 101. Qui sait, peut-être ferez-vous enfin l’amour en octobre…

Interprétation

« Je n’ai jamais dit ça de ma vie ! »

Sans doute avez-vous déjà répondu par cette affirmative à votre amour qui croit pourtant dur comme fer vous avoir entendu clamer tel ou tel propos. Qui a alors raison ? Difficile d’en convenir puisque le bla-bla ne se limite pas seulement et uniquement aux mots qui sortent de votre bouche.

Le non verbal se voit encore plus important. Une face en grimace avec une allégation confirmant le fait que vous ayez passé la plus belle soirée de votre vie laisse effectivement place à certaines suppositions… Voilà donc la raison pour laquelle il est facile d’interpréter au-delà des propos tenus.

Valider, histoire de valider que les babines de l’autre suivent bien ses bottines, en voici une solution !

Déduction

« Puisque tu es parti si tôt, c’est certain que tu étais fâché, sinon tu serais resté avec moi. »

Maudite déduction qui tend possiblement vers une fausse vérité. Qu’est-ce qui vous pousse à croire ceci ? Et s’il était parti plus tôt parce qu’il avait de l’ouvrage ? Parce qu’il voulait éviter le trafic ? Parce qu’il voulait vous préparer une surprise ? Avant de sauter un peu vite aux conclusions, juste demander la réponse à votre question peut éviter bien des escalades.
Cause à effet

« Tu es un homme, c’est certain que tu fantasmes sur d’autres femmes. »

Ce type d’équation voulant qu’un plus un égale deux limite énormément la sphère individuelle que représente votre partenaire. Ces croyances s’avèrent grandement limitatives et ne laissent guère place à l’unicité. Généraliser en mettant tous les œufs dans le même panier freine les possibilités d’être autre chose qu’une idée préconçue. Un véritable arrêt-stop à la discussion.

Lecture de pensées
Oui, il y a de ceux qui communiquent en pensant pouvoir lire dans les pensées de l’autre ! L’ère de Jojo Médium n’a pas fait ses preuves en termes de communication, croyez-moi ! « Je sais que tu m’aimes moins », « tu es fâchée », « tu ne me crois pas de toute façon »; en voilà de bons exemples. Prendre la chance de se tromper sur les réactions de son ou sa chérie, ça mène officiellement à cette ouverture favorisant l’échange entre chacun. Quand les dés sont joués d’avance, inutile d’essayer ne serait-ce que de parler, non ?

Un sacré mandat que d’éviter ces pièges de la communication qui, soit dit en passant, découlent d’abord et avant tout de « l’humainerie » ! Des jaseurs parfaits, ça n’existe pas. Reconnaître ses lacunes conduit par contre à des changements permettant une conversation optimale entre vous et votre amour.

À suivre la semaine prochaine…