«Une relation sexuelle, ça se vit à deux, non ? Alors pourquoi le même modus operandi se perçoit encore et toujours au sein des films dits coquins ?»

Et si on parlait de porno...

CHRONIQUE - ADOS / En regardes-tu de la porno ? C'est bien possible parce qu'il semblerait que la majorité des adolescents, et pas juste les garçons, s'adonnent à ce passe-temps ici et là, un peu, beaucoup ou trop. Tellement facile : téléphones intelligents, tablettes, ordi, il suffit de cliquer le mot sexe pour qu'un monde s'ouvre à toi ! Est-ce si grave ? Bien que son visionnement soit théoriquement illégal avant l'âge de 18 ans, avant de répondre à cette question, il y a des informations que je dois te donner à son égard. Assez grands pour les vidéos cochons ? Assez grands pour savoir...
Primo
Loin de moi l'idée de penser que tu te tapes un petit film XXX les soirs de pluie pour t'éduquer sexuellement parlant ! Par contre, ayant que très peu accès à un enseignement à cet égard, le danger est que tu puisses penser que dans la vraie vie, dans un vrai lit et avec de vrais partenaires, le sexe ressemble réellement à ça ! En fait, il est primordial que tu te rappelles que cette madame qui crie, c'est une actrice et le monsieur en érection, aussi ! Ils jouent la comédie en en mettant un peu plus que le client en demande côté plaisirs et performances. Chose que ta blonde ou ton chum ne fera possiblement pas !
Secundo
Toujours le même modèle de body ! As-tu remarqué ? Quand tu regardes autour de toi, constates-tu la belle diversité corporelle ? Difficile de retrouver en pornographie cette valeur qu'est la différence. À moins que tu fasses une recherche spécifique, t'arrive-t-il souvent de tomber sur des « tourtereaux » poilus, aux seins petits, gros ou juste naturels, sur un bedon proéminent, un pénis moins charnu ou mou, une taille variée ? Pourtant...
Tertio
Une relation sexuelle, ça se vit à deux, non ? Alors pourquoi le même modus operandi se perçoit encore et toujours au sein des films dits coquins ? Un homme plus dominateur jouant le « boss » de la couchette et une femme qui se soumet tellement à ces demandes ! Hélas, ces rôles sexuels sont faux, contraignant et mettant la pression à ces garçons ne souhaitant pas nécessairement mener le bal ou à ces filles voulant prendre des initiatives. Respect et égalité se doivent de congédier ces préjugés de dominance et de soumission.
Cuarto
Accro à la porno, l'es-tu ? La question se pose parce que oui, il y a de ces personnes qui non seulement la consomment comme s'ils consommeraient une série B plus qu'accrocheuse, mais qui en plus, ne peuvent s'en passer. Elle devient un besoin pour se voir excité ou encore se masturber. T'ennuies-tu avec ton ou tes partenaires ou encore préfères-tu la pornographie à toutes rencontres réelles ? Peut-être as-tu noté une augmentation dans ta fréquence et la durée de tes visionnements ? Recherches-tu toujours ce petit plus à travers ton écran ? Es-tu passé de la porno « soft » à « hard » par exemple ? Sollicites-tu plus une pratique, un type de personne, une caractéristique précise dans tes choix ? En voilà des questions sur lesquelles tu dois réfléchir.
La pornographie, un passage en soi étant plus qu'accessible. La regarder, un mal absolu ? Je te dirai non, bien entendu, à condition que tu le fasses avec un oeil objectif te rappelant que bien que distrayante, elle est ou sera à mille lieues de ta sexualité à toi.