Myriam Bouchard
Le déséquilibre du désir

Sexologie

Le déséquilibre du désir

CHRONIQUE / L’un souhaite tant ; l’autre se montre distant sexuellement parlant. Quand le métronome de la libido n’est pas sur le même tempo, que reste-t-il du couple ? Bien que pouvant sembler extrémiste, ce questionnement est légitime pour ceux qui recherchent cet équilibre sexuel si difficile à établir. Puisqu’il n’y a pas de données quantifiant un appétit sexuel dit « normal » ou « attendu », attardons-nous à cette réalité ô combien constatée et rapportée par tant d’amoureux n’étant pas au même diapason.

« Se forcer »

Étant souvent très conscientes des besoins sexuels de l’autre, certaines personnes font l’amour une, deux ou trois fois par semaine même s’ils n’en ressentent aucunement l’envie. Je constate cette réalité avec étonnement dans ma pratique.

Myriam Bouchard
Ressentir un inconfort

Sexologie

Ressentir un inconfort

CHRONIQUE / Malaise ! Cette fréquente sensation d’inconfort que suscite la sexualité est-elle présente chez vous ? Réagissez-vous à la simple idée d’en entendre parler ? Osez-vous aborder ses motifs ? Vous arrive-t-il de vous y intéresser ? Fermez-vous les yeux devant la nudité ? Allez-vous même jusqu’à éviter ses allusions ? En êtes-vous dégoûté ? Voilà un sujet qui laisse rarement indifférent !

Symptômes

Autant l’écoulement nasal appartient au rhume de cerveau, le rire est selon moi le principal symptôme de l’embarras associé à la sexualité. Les petits comme les plus grands passent du sourire niais au ricanement saccadé au son du mot « pénis », par exemple. Imaginez, maintenant la vue du pictogramme ! Blaguer, faire le clown et en offrir plus que le client en demande sont souvent de belles façons de briser ce désagrément.

Myriam Bouchard
Relations sous emprise

Sexologie

Relations sous emprise

CHRONIQUE / Manipulateur, qui ne l’est pas un peu, des fois, ici et là ?

Je pense aux enfants capables de tout, aux parents stratégiques comme pas un pour en arriver à leurs fins, aux amis aussi perspicaces qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine ou aux animaux faisant preuve de mille et une manoeuvres pour obtenir un câlin !

Myriam Bouchard
Refaire l’amour après une séparation

sexologie

Refaire l’amour après une séparation

CHRONIQUE / On ne montrera certainement pas à un vieux singe comment faire des grimaces... et encore moins à faire l’amour !

Voilà une de vos convictions que vous aviez possiblement avant de vous séparer de votre partenaire des dernières années. Une relation sexuelle avec lui ou elle, n’importe quand, n’importe comment, n’importe où ! Sa nudité, ses préférences, ses volontés, ses exigences, ses attentes et ses limites n’avaient plus aucun secret pour vous. Exit gêne, questionnement, fébrilité et nervosité. Vous étiez en terrain connu, il n’y a peut-être pas si longtemps.

Myriam Bouchard
Tourner la page sur sa rupture

Sexologie

Tourner la page sur sa rupture

CHRONIQUE / Assez, c’est assez ! C’est aujourd’hui que commence votre nouvelle vie ! Celle, bien entendu, sans ce ou cette partenaire qui, malgré une séparation, vous hante 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Cette personne qui, malgré son absence, vous colle encore à la peau, coule dans vos veines, occupe toutes vos pensées, meuble vos rêves, nourrit vos espoirs et rend votre existence dépourvue de sens. Parce que la Terre continue de tourner après une rupture, je me joins à l’auteure Anne Boutelant pour vous aider à en finir pour de bon avec votre séparation. Merci, bonsoir !

« Une brûlure vive, un écartèlement ou, pire encore, un piétinage de moissonneuse batteuse. » Voilà comment je définissais la peine d’amour en 2016 dans cette même rubrique.

Myriam Bouchard
La tentation de l’anticonformisme

Sexologie

La tentation de l’anticonformisme

CHRONIQUE / Une sexualité différente et inhabituelle, ça vous parle ? Tous et toutes ne font pas l’amour hebdomadairement le samedi soir, à la noirceur et dans la position du missionnaire. Mais qu’est-ce qui caractérise ces pratiques sexuelles dites moins ou non conventionnelles ? Pour s’y retrouver, voici un bref débroussaillage des limites du hors-norme.

Évidemment, tout est relatif. Ce qui est marginal sexuellement parlant pour vous l’est-il réellement pour moi ou pour l’autre ? Allons savoir !

Myriam Bouchard
La curiosité sexuelle chez l’enfant

Sexologie

La curiosité sexuelle chez l’enfant

CHRONIQUE / Parce qu’ils posent parfois toutes sortes de questions sur la manière de faire des bébés, parlent de pénis et de vagin comme on parle des cheveux ou du nez, se manipulent l’attirail génital au vu et au su de tous, jouent au docteur avec les voisins, font frencher leurs poupées Barbie à bouche que veux-tu et classent les propos grivois au top de n’importe quel show d’humour, comment distinguer les comportements sexuels sains et préoccupants chez les petits ?

Voilà un questionnement pour lequel on m’interpelle semaine après semaine, comme conseillère pédagogique en éducation à la sexualité. Les parents, les éducateurs, les enseignants et les directions sont tous confrontés, un jour ou l’autre, à un agissement ou à un propos allant au-delà de leur entendement. De ce fait, voici un portrait de la petite enfance.

Myriam Bouchard
Du temps pour se faire plaisir

Sexologie

Du temps pour se faire plaisir

CHRONIQUE / Qui s’ennuie ? Possiblement vous, lui, elle et moi. Autant la masturbation que l’appel de la nouveauté sexuelle semblent avoir la cote chez l’individu en confinement. En parcourant les réseaux sociaux de certains commerces de jouets sexuels, j’ai été plus ou moins surprise de constater qu’ils ont la broue dans le toupet... et pas à peu près ! Comme quoi la crise rapporte à certains !

Affirmant voir une demande grandissante des diverses commandes, ces derniers m’ont exprimé détenir la preuve que l’adulte isolé, en couple ou non, mise sur le sexe pour remplir les pages de son agenda. Voyons ça !

Myriam Bouchard
Jeunes, amoureux et confinés

Sexologie

Jeunes, amoureux et confinés

L’amour au temps du confinement n’est facile pour personne, et encore moins pour nos adolescents séparés de l’être adoré. Parce qu’à cet âge, ils aiment vraiment, de tout leur coeur, avec toute leur innocence et leur vulnérabilité, la plupart de ces tourtereaux souffrent. Le saviez-vous ? Comment pallier ce mal bien réel alors que vous, comme adultes, vous raisonnez probablement autrement ? Voici quelques trucs, chers parents, pour aider votre enfant dans ce tourment.

« Amourette »

Le terme « amourette » me glace le sang. La relation amoureuse à l’adolescence n’est en aucun temps une histoire anodine que l’on doit minimiser. Oh non ! En fait, cette première union sérieuse consiste possiblement à LA fois où votre jeune aimera si candidement. Une trame digne du roman-savon.

Myriam Bouchard
Trop, c’est comme pas assez

Sexologie

Trop, c’est comme pas assez

COURRIER DU LECTEUR / Bonjour ! J’ai un nouveau conjoint depuis quelques mois. Nous faisons l’amour plusieurs fois par semaine, souvent matin et soir. Il m’attire ! En fait, il m’excite tellement que je lubrifie énormément ! Au point que ça devient « malaisant » parfois tellement je suis mouillée. À l’occasion, je ne sens rien tellement ça glisse. Je me doute que plusieurs femmes peuvent s’inquiéter d’un manque de lubrification. Ça m’est d’ailleurs déjà arrivé dans le passé. Mais le contraire est aussi un défi. Est-ce qu’il existe des positions mieux que d’autres dans ce temps-là ? Faut-il s’arrêter pour s’essuyer ? Est-ce que la taille de son gros pénis y est pour quelque chose ? Il est circoncis. Est-ce que ça veut dire qu’il me pénètre autrement que mon ex, faisant en sorte que je suis plus stimulée et plus lubrifiée ? Avez-vous des conseils pour en tirer profit ? Merci !.

Comme quoi « trop » semblerait aussi problématique que « pas assez ». C’est à se demander où diable se situe le juste milieu de la lubrification ! Excellente question... que seul le corps humain saura justifier.

Effectivement, en fonction de cette première phase de la réponse sexuelle qu’est l’excitation, il est possible que le corps humain réagisse au-delà des souhaits de la gent féminine.

Myriam Bouchard
Les yeux dans l’eau; l’orgasme était si beau

Sexologie

Les yeux dans l’eau; l’orgasme était si beau

CHRONIQUE / Voilà ce que des gens m’ont confié : l’orgasme dans l’humidité. Ils ont effectivement versé des larmes pendant ou après être montés au septième ciel. Pour certains, c’était une première ; pour d’autres, ça arrive régulièrement.

« Impossible de me contrôler. Sans savoir pourquoi, je me suis mise à pleurer. »

Myriam Bouchard
Quand les médicaments s’invitent

Sexologie

Quand les médicaments s’invitent

QUESTION / Bonjour Myriam. J’aurais un questionnement. Pouvez-vous m’aider ? Depuis quelque temps – je dirais environ deux ou trois mois –, mon conjoint n’arrive plus à éjaculer. Il a changé plusieurs fois de médication (antidépresseurs) puisqu’il avait des effets secondaires tels que des problèmes d’érection et la baisse de libido. Maintenant que la médication semble correcte, voilà que l’éjaculation n’est plus au rendez-vous ! Est-ce que ça peut être réversible ? Il est bien triste de cette situation et craint que ça ne revienne jamais. Merci. 

CHRONIQUE / Des conjointes bienveillantes comme vous, j’en ai vu beaucoup. Poser les questions, prendre en charge les consultations, initier les réflexions, faire preuve de responsabilisation, consoler, aller au-devant, est-ce votre cas ?

Si vous répondez par l’affirmative, peut-être est-ce grand temps de redonner à César ce qui appartient à César et faire en sorte que chéri se mobilise. Bien que vous fassiez partie de l’équation sexuelle de votre couple, comprenez qu’une prise en charge personnelle, allant au-delà de vous, est précurseure de grands changements. À lui de jouer !

Myriam Bouchard
Blocage et baisse de libido

Sexologie

Blocage et baisse de libido

CHRONIQUE / Salut Mimi! J’ai une mini question pour toi. J’ai une baisse de libido assez frappante. J’ai aussi un blocage avec mon chéri. Je ne vais jamais vers lui. Et je ne prends plus plaisir aux préliminaires. Existe-t-il des pistes pour m’aider à débloquer ? Ça fait 15 ans que je suis avec. Je l’aime toujours, mais il manque peut-être de variété dans nos ébats ? Je ne sais pas. Je suis comme gênée, ce que je trouve vraiment ridicule. Je ne voudrais que me coller. Par contre, un coup commencé, j’adore ça. Il me satisfait durant l’acte bien que je ne sois plus capable de m’évader. Quand j’étais jeune, la sexualité était très taboue dans ma famille. Pas question de parler de ça et de prononcer les mots s’y rattachant. Je ne sais pas si c’est relié. J’aimerais être bien avec le sexe. Mon chum est parfait. Il patiente, mais je le comprends d’être un peu tanné d’être repoussé, en quelque sorte. Merci.

CHRONIQUE / Salutation à vous madame et chère lectrice de ma chronique,

Myriam Bouchard
Juste une p’tite vite?

SEXOLOGIE

Juste une p’tite vite?

CHRONIQUE / La petite vite, une relation sexuelle nécessairement faite pour tout le monde ? Au mode rapido-presto, expéditive, efficace, voire pressée, louable de se questionner à savoir si elle honore réellement vos critères de satisfaction. Mesdames, messieurs, êtes-vous adeptes de cette dernière ?

Qui a deux minutes ?

Sans tambour ni trompette, tantôt pratiquée dans la voiture ou la garde-robe, entre deux rendez-vous ou juste avant le retour à la maison, avec l’inconnu ou la douce moitié, son appréciation semble parfois douteuse.

Myriam Bouchard
Infidélité virtuelle

Sexologie

Infidélité virtuelle

COURRIER D'UNE LECTRICE / Bonjour Myriam, Je viens de découvrir complètement par hasard que mon partenaire est accro au cybersexe. S’il s’en tenait à regarder des films pornos de temps en temps, je ne serais pas offusquée. Il a droit à son jardin secret et je respecte le fait qu’il a besoin de se masturber de temps à autre puisque nos relations sexuelles se limitent à une fois par semaine. Je me sens trahie parce qu’il se livre très souvent à des séances érotiques avec des vraies personnes à l’aide d’une caméra. Je considère qu’un homme qui pratique presque tous les soirs en cachette la cyber sexualité (avec une caméra) est un homme infidèle. Qu’en pensez-vous ?

CHRONIQUE / Bonjour madame. Un constat double que cette découverte. Celui de reconnaître que votre chéri semble consommer en grande quantité de matériel sexuellement explicite, mais qu’au-delà de ça, il franchit une autre ligne. Celle de se servir de l’écran pour avoir des contacts virtuels à caractère sexuel avec de vraies de vraies personnes. Tout un dossier.

Dépendance au sexe

Vous le qualifiez d’accro, mais l’est-il vraiment ? La dépendance au sexe, tout comme au jeu, à toutes substances ou à je ne sais trop, impose un diagnostic précis d’un corps médical, psychologique ou sexologique.

Myriam Bouchard
Laissez tomber les étiquettes

Sexologie

Laissez tomber les étiquettes

CHRONIQUE / Bonjour Myriam,En parcourant vos chroniques, je comprends que tous les goûts sont dans la nature en matière de sexualité. Néanmoins, j’ai l’impression de manquer de virilité. Concrètement, cela se traduit par un comportement passif qui n’est pas toujours au goût de mon épouse. Ainsi, je prends peu d’initiative quand il est question de pénétration, je préfère qu’elle me chevauche que l’inverse. En outre, j’ai souvent l’envie d’être pénétré durant le coït, ce qui laisse mon épouse interrogative sur mon orientation sexuelle. Qu’en pensez-vous ? Pouvez-vous m’éclairer ? Cordialement.

Bonjour à vous,

La perception du manque de virilité, un mal que vous n’êtes pas le seul à vivre, Monsieur Cordial. Des hommes ne se valorisant pas sexuellement parlant, j’en ai vu un et un autre. La confiance en soi en tant qu’individu sexuellement actif, un fondement à développer, le saviez-vous ? Facile nécessairement ? Aucunement !

Myriam Bouchard
La porno et la vraie vie

Sexologie

La porno et la vraie vie

CHRONIQUE / Pornographie, est-ce la vraie vie ? Ce questionnement est louable puisqu’il y en a qui semblent penser que oui ! À bon escient, n’ayant pourtant qu’une visée récréative, ce divertissement pour adulte apporte certes son lot de confusion. Tel le tout dernier James Bond bourré d’invraisemblances indéniables, eh bien sachez qu’il en va de même pour les films Rodéo sur Juliette, Cyrano de Vergerac ou Le Tour du monde en 80 trous. Pour s’y retrouver, voici quelques distinctions à ne pas négliger.

Excitation sexuelle

Bien que visiblement omniprésente au moindre effleurant de l’orteil pour Branda l’expressive, rien n’est tel pour la gent féminine, mais aussi masculine. L’excitation étant la prémisse initiale à la réponse sexuelle suggérée par Master et Johnson, soyez au fait qu’elle tarde souvent à venir pour le commun des mortels. De ce fait, difficile de se mettre dans le bain et de se voir disposé aux restes.

Myriam Bouchard
Fantasmer sur un autre gars

Sexologie

Fantasmer sur un autre gars

CHRONIQUE / Je ne sais pas trop si tu peux m’aider, mais j’essaie quand même. En gros, depuis quelque temps, je n’ai pas vraiment envie de faire l’amour avec mon chum. Par contre, je me masturbe assez souvent. Je ne sais pas trop pourquoi je n’ai plus envie de lui, ça n’avait jamais fait ça avant. Aussi, il y a environ trois mois, ma meilleure amie m’a présenté son frère avec qui j’ai passé la soirée et j’ai réalisé avoir vraiment beaucoup d’affinités avec lui. Je me souviens avoir pensé que si je n’avais pas déjà un chum, ce gars-là serait vraiment dans mes cordes. Depuis ce soir-là, je pense assez souvent à lui. Je le croise parfois quand je vais voir ma meilleure amie bien que je n’ai jamais repassé de temps avec lui (...). Bref, ce qui me pousse à t’écrire est le fait qu’à deux ou trois reprises cette semaine, j’ai rêvé que je trompais mon chum avec ce gars sans même m’en soucier. Ça me trouble beaucoup. Tu penses que ça veut dire quoi ? Merci de ton aide.

Bonjour à vous Madame Rêve. Commençons du début. Se masturber, rien de si étonnant pour le commun des mortels même en couple. Comblant un besoin davantage personnel que relationnel, plus d’un se sert de ces petites caresses pour se détendre, s’endormir, se désennuyer, diminuer une dose de stress, se divertir, s’occuper, alouette. Pas de souci jusqu’ici.

Myriam Bouchard
Parlons le langage de l’amour

Sexologie

Parlons le langage de l’amour

CHRONIQUE / Le langage de l’amour, le parlez-vous ? Celui que supposément tous les amoureux subsistant aux aléas du quotidien jasent entre eux ? Celui où riment bonne entente, bienveillance, volonté et amabilité ? Celui qui se comprend universellement, sans ambivalence ou sous-entendu ? Celui que l’autre sait décoder sans animosité ?

Puisqu’au-delà des mots, communiquer son amour pour l’autre représente aussi une option, l’écoute se voit aussi de mise. Pour se faire, il faut minimalement se comprendre.

Myriam Bouchard
Il avait mis ses talons hauts...

Sexologie

Il avait mis ses talons hauts...

CHRONIQUE / Bonjour à vous, Madame Souliers,

D’entrée de jeu, sachez que je vous crois lorsque vous me mentionnez le genre de vos principaux acheteurs de godasses. Des hommes se procurant des articles de mode, des vêtements, des accessoires, des artifices destinés préalablement aux femmes, ça arrive, semble-t-il ! Et de seconde main ? Avec l’état dont se porte la planète, pourquoi pas !

Le contrôle éjaculatoire

Sexologie

Le contrôle éjaculatoire

CHRONIQUE / Du contrôle éjaculatoire, en avez-vous? Je parle certes de cette capacité à décider quand, comment et dans quel contexte vous éjaculez, messieurs. Fréquentes sont ces questions gravitant autour de l’éjaculation proprement dite. Trop vite, trop lente, pas à propos, spontanément ou encore nécessitant un décorum à ne plus finir, l’éjaculat et son tempo, ce sujet ô combien interpellant. Qu’en est-il réellement?

L’ABC de l’éjaculation

Sans tomber dans ces fondements trop mécaniques, c’est sans trompettes ni tambours que l’organisme Alloprof définit simplement cette évacuation comme étant « le procédé par lequel le sperme est expulsé du pénis par des spasmes (jets successifs). Pendant l’excitation, les glandes de Cowper produisent le liquide prééjaculatoire qui lubrifie l’urètre et y neutralise l’acidité provenant des traces d’urine. Les mêmes influx nerveux qui ont permis le déclenchement de l’érection continuent d’augmenter en intensité jusqu’à un certain seuil critique qui mènera à l’éjaculation et à l’orgasme. »

Myriam Bouchard
Le double standard homme-femme

SEXOLOGIE

Le double standard homme-femme

CHRONIQUE / Le phénomène entourant le double standard, ça vous concerne ?

Vous savez, celui voulant que pour un même comportement donné, l’individu le commettant soit jugé différemment en fonction du fait qu’il soit un homme ou une femme, quoi !

Myriam Bouchard
Il me trompe avec un homme

Sexologie

Il me trompe avec un homme

CHRONIQUE / «Non seulement il m’a trompée, mais en plus, il m’a trompé avec un homme ! Comment suis-je censée prendre ça, moi, là ? »

Tel un coup en plein cœur, pour ne pas dire deux, cette confidence soumise par cette femme cocufiée est certainement moteur de plus d’un questionnement. Primo, celui bien entendu se rapportant au fait d’être trahi et secundo, pas avec n’importe qui. Une personne du même sexe.

Myriam Bouchard
M’engager... non merci !

Sexologie

M’engager... non merci !

CHRONIQUE / La personne qui fuit, est-ce vous ?

Celle qui dit non à la cohabitation, aux projets à long terme, à l’agenda parsemé d’activités à partager ?

Myriam Bouchard
Hymne au clitoris

Sexologie

Hymne au clitoris

CHRONIQUE / Le clitoris, cet organe humain ayant pour seule fonction d’offrir du plaisir. Scientifiques de ce monde, s’abstenir pour la cause, je vous prie!

C’est en revenant encore une fois sur ce court métrage d’animation de Lori Malépart-Traversy, proposé par l’Institut national de la santé publique et appelé justement Le Clitoris, qu’a surgi en moi l’étincelle de revenir sur les vertus de ce dernier.

Myriam Bouchard
Contrôlé dans la vie et au lit

Sexologie

Contrôlé dans la vie et au lit

COURRIER DU LECTEUR / Bonjour, je lis régulièrement votre chronique que je trouve tout à fait appropriée. Voilà mon histoire. Ma blonde est contrôlante. Pour commencer, elle me dit comment placer les assiettes dans le lave-vaisselle pour finir par m’expliquer comment je dois la caresser... « Tu n’as pas fait ça, comme ci. Ça fait plusieurs fois que je te le dis. Tu ne comprends rien, il n’y a pas d’évolution ». Personnellement, quand elle me fait des reproches au lit ou qu’elle m’indique quoi faire et comment le faire, ça coupe mon érection. Je n’ai tout simplement plus le goût de continuer à lui faire l’amour. J’ai l’impression de faire une recette de gâteau. Que puis-je faire pour que ça change ?

Bonjour Monsieur,

Le mode relationnel contrôlant/contrôlé, ça vous dit quelque chose ? Voici possiblement ce en quoi vous êtes enlisé très cher lecteur. Rien de si rare en soi, des bougres jumelés à ces « Germaine Faucon » (comme dans « je-gère-et-je-mène-faut-qu’on-fasse-ça-comme-ça-point-final-bâton »), j’en ai vu un pis un autre. Cela dit, sachez-le, bien que sans prénom aussi révélateur, le pendant masculin existe aussi. Problématique pour autant ? Absolument ! Voyons-y.

Myriam Bouchard
Attention aux amoureux de l’argent!

Sexologie

Attention aux amoureux de l’argent!

CHRONIQUE / Votre amour est-il principalement dirigé vers votre partenaire ou davantage vers les cordons de sa ou de votre bourse ?

Fréquenter quelqu’un pour ce qu’il a par rapport à ce qu’il est, une réalité ô combien dénoncée entre les quatre murs de mon bureau ! Aux allures davantage empiriques que scientifiques, nombreux sont ceux me rapportant tolérer beaucoup pour cette liasse de billets faisant avaler bien des pilules coincées en pleine gorge. Inversement, plusieurs croient aussi que tout s’achète. Hélas...

Myriam Bouchard
L’amitié après l’amour, une possibilité?

Sexologie

L’amitié après l’amour, une possibilité?

CHRONIQUE / «Peut-on rester ami ? »

Troquer une relation d’amour pour une d’amitié, une possibilité ? Réalité ô combien enviée par ces ex-amoureux cherchant à ne pas dire au revoir définitivement. Par volonté ou encore incapacité, maintenir un lien, aussi minime soit-il, est un défi en soi pour plus d’un couple écorché. Puisque le contraire est plus facile, transformer des sentiments amoureux en simple amabilité est cependant un projet pour lequel je crie : « Attention ! »