Nathaniel Ouimet et Andréanne Robichaud comptent démarrer leur propre entreprise de vêtements de plein air, un projet auquel il sera plus facile de se consacrer financièrement dans deux ou trois années, moment où ils pensent avoir fini de payer leur minimaison.
Nathaniel Ouimet et Andréanne Robichaud comptent démarrer leur propre entreprise de vêtements de plein air, un projet auquel il sera plus facile de se consacrer financièrement dans deux ou trois années, moment où ils pensent avoir fini de payer leur minimaison.

Saint-Nazaire, mini terre d’accueil

Dominique Gobeil
Dominique Gobeil
Le Quotidien
Pendant des mois, les jeunes Nathaniel Ouimet et Andréanne Robichaud n’ont pu habiter leur jolie minimaison, dans la région de Québec, car la municipalité leur mettait des bâtons dans les roues. C’est à Saint-Nazaire, au Lac-Saint-Jean, qu’ils ont finalement trouvé la terre d’accueil parfaite pour leur mode de vie minimaliste.