Plusieurs nouveautés chez Google

CHRONIQUE / Le géant Google a dévoilé la deuxième génération de ses produits de consommation grand public. Au sommet de la pyramide, on retrouve les deux nouveaux téléphones Pixel, lesquels sont la réponse directe aux nouveaux iPhone d’Apple. Au-delà des téléphones intelligents, Google offre une famille de produits permettant une convergence vers un écosystème commun. Les périphériques connectés représentent un potentiel énorme et Google veut créer une connexion entre le matériel, le logiciel et l’intelligence artificielle.

Enceintes intelligentes

Le marché des enceintes Bluetooth est en pleine croissance avec l’apparition de bon nombre de modèles sur le marché. Comment se démarquer dans cette véritable mer de produits ? Google et Amazon optent pour des produits qui combinent la domotique et un assistant personnel. L’année dernière, Google dévoilait le Google Home qui propulsait le Google Assistant dans l’univers de la domotique. La famille s’agrandit avec l’ajout de deux nouveaux produits.

Google Home mini est la version d’entrée de gamme du système, ayant néanmoins toutes les fonctions nécessaires pour une utilisation du Google Assistant. Lors de la démonstration, nous pouvions voir des enfants interagir avec l’assistant. Il était impressionnant de voir les jeux offerts ainsi que l’adaptation de la machine au langage des jeunes. Par contre, j’aurais aimé que ce produit « portable » soit muni d’une batterie afin de pouvoir le trimballer d’une pièce à l’autre de la maison. 79 $, disponible le 19 octobre. Google Home Max est l’enceinte haute fidélité avec un caisson de graves de 4,5 pouces permettant une plage de fréquences plus élevée. Une nouveauté exclusive pour ce modèle est le Smart Sound, un outil permettant de calibrer le son selon l’environnement. Le produit sera disponible à la mi-novembre aux États-Unis pour 399 $. Nous n’avons pas encore de date de lancement pour le Canada.

Pixelbook : Chromebook haute-performance
Les Chromebook étaient jadis des ordinateurs bon marché permettant d’aller sur internet. À mi-chemin entre la tablette et l’ordinateur portatif, le Pixelbook est équipé d’un processeur Intel Core de 7e génération et d’un écran tactile de 12,3 pouces pouvant servir de tablette. Avec un design fort épuré, le Pixelbook est sans aucun doute l’un des plus beaux ordinateurs portatifs sur le marché, par contre, à un prix de départ de 1300 $, c’est un peu cher pour un ordinateur muni d’un système d’exploitation si marginal que le Chrome OS.

Traduction

Après Apple l’an dernier, au tour de Google de proposer des écouteurs sans fil. Les petits écouteurs Pixel Buds interagissent directement avec l’assistant Google, ce qui offre une panoplie de fonctions. La plus impressionnante est sans doute la traduction en temps réel. Quelqu’un vous parle dans une langue et l’assistant vous traduit en temps réel tout en vous aidant à interagir avec votre interlocuteur.

Le système est compatible avec une quarantaine de langues. Je ne sais toutefois pas si mon accent du Lac sera compréhensible ! Notez que vous aurez besoin de votre téléphone pour effectuer la traduction. Disponible dès novembre pour 219 $.

Le clou du spectacle
À chaque décennie son produit. Souvenons-nous, dans les années 80, l’effervescence entourant le Walkman à cassette. Or, le produit de consommation phare des années 2010 est définitivement le téléphone intelligent. La vitesse à laquelle les produits se succèdent fait en sorte que les besoins se créent au même rythme. Nous sommes désormais en symbiose avec la machine et ce n’est qu’un début, car la réalité augmentée offre de vastes possibilités d’interactions entre l’homme et sa création. Le Google Pixel 2 sera disponible en deux formats, soit avec écran de cinq pouces ou un écran de six pouces pour la version XL. Désormais un argument de vente majeur, l’appareil photo se veut le plus performant sur le marché ayant obtenu une note de 98 % au test DXOMark contre 94 % pour l’iPhone 8 Plus. Contrairement aux produits Apple, vous aurez droit au même appareil photo, peu importe le format de téléphone. Le mode portrait permettant un arrière-plan flou est donc disponible sur les deux modèles de Pixel, et ce, avec l’aide d’une seule caméra appuyée par un algorithme permettant de couper le personnage de l’arrière-plan. Le même artifice logiciel peut être utilisé également avec la caméra frontale vous permettant des égoportraits avec une touche plus artistique. Google Lens vous permettra de faire des recherches sur Google seulement en pointant votre caméra sur un objet ou un lieu tandis que la réalité augmentée vous permettra d’interagir avec des avatars virtuels avec une précision déconcertante.

L’an dernier lors de la même conférence, Google s’était moqué de la décision d’Apple d’éliminer la prise d’écouteurs conventionnelle tandis que cette année, la nouvelle gamme de téléphones Pixel n’aura pas la fameuse prise analogue ! Équipé d’un « vétuste » processeur Snapdragon 835, lancé il y a un an déjà, on aurait apprécié un peu plus d’audace de la part de Google. Disponible à partir de 899 $.