Pour les amateurs de musique, il est simple de transformer l’ambiance au gré de la mélodie en quelques secondes seulement.

Nanoleaf Aurora, l’éclairage brillant !

CHRONIQUE / Il y a quelques semaines, j’ai reçu de la part d’Apple une boîte remplie de matériel à tester, dont l’ensemble Nanoleaf Aurora Rhythm en pièce de résistance.

Le système Nanoleaf Aurora est composé de panneaux triangulaires mesurant 25 cm de largeur par 25 cm de hauteur pouvant s’emboîter les uns dans les autres jusqu’à concurrence de 30 panneaux par bloc d’alimentation. La version mise au banc d’essai est la Rhythm, qui possède un petit microphone permettant des effets de lumière au son de la musique.

L’installation est simple et ne nécessite pas d’outil, car la fixation des panneaux se fait à l’aide de bandes autocollantes.

Je me demandais sérieusement ce que je pouvais bien faire avec ce futile gadget dont la boîte accumule la poussière dans le coin de mon salon depuis déjà trop longtemps. Le soir de la Saint-Jean-Baptiste, n’ayant pas le désir d’aller voir Paul Piché, je pris mon courage à une main (car l’autre étant occupée par une bière, fête nationale oblige) et je me mis au travail afin d’installer, enfin, ce bidule lumineux. L’ensemble que j’ai reçu est composé de neuf petits triangles, d’un bloc d’alimentation ainsi que d’un capteur sonore. En téléchargeant l’application pour téléphone intelligent, vous pouvez visualiser les différentes possibilités d’assemblage des panneaux pour ainsi créer un décor personnalisé. L’installation est simple et ne nécessite pas d’outils, car la fixation des panneaux se fait à l’aide de bandes autocollantes. La configuration, quant à elle, s’effectue facilement en quelques minutes via les applications de domotique natives iOS ou Android, vous permettant par la suite de contrôler vos lumières par le simple son de votre mélodieux organe vocal.

Et la lumière fut
Mes premiers pas avec la domotique remontent au début des années 2000. À l’époque il était fort complexe et onéreux de procéder à un tel déploiement technologique. Aujourd’hui, la domotique est devenue beaucoup plus accessible et ne nécessite plus un dédale de câblages digne d’un astronef. Ce qui est vraiment génial avec l’intégration des assistants vocaux, c’est que d’un simple: «Dis Siri, ouvre la lumière», votre création s’illumine et c’est à ce moment que l’on se rend compte que nous n’avons pas affaire à une «patente à gosse», mais à un système d’éclairage fort sophistiqué. Les couleurs sont vives et presque surréalistes. Avec l’application, vous contrôlez avec précision chaque détail de votre panneau afin d’en faire l’éclairage parfait. De nombreux préréglages sont offerts pour créer différentes ambiances rapidement, vous pouvez même en faire une puissante lampe de lecture.

Pour les amateurs de musique, il est simple de transformer l’ambiance au gré de la musique en quelques secondes seulement et le résultat est très impressionnant. Le paramétrage peut se faire de manière manuelle avec des réglages très pointus, mais une foule de préréglages sont disponibles et fort efficaces ! La lumière réagit au son de la musique de manière précise et instantanée, vous transportant dans un univers lumineux digne d’un spectacle à grand déploiement.

Après quelques semaines d’utilisation journalière, le Nanoleaf Aurora est désormais la source d’éclairage principale de mon salon. Étant donné sa grande flexibilité, il est possible de le paramétrer avec précision selon l’humeur du moment. D’ailleurs, il est si efficace que neuf triangles lumineux ne sont pas suffisants pour assouvir ma soudaine passion d’éclairagiste amateur ! L’ensemble avec neuf panneaux triangulaires est disponible au coût de 250$, mais pour 630$, vous aurez droit à la totale avec 30 panneaux. Jamais je n’aurais pensé écrire avec autant d’enthousiasme à propos d’un «kit de lumières», mais dans ce cas précis, l’expression «Il faut le voir pour le croire» s’applique si bien !