Steeve Fortin
Le Quotidien
Steeve Fortin
Le boîtier d’aluminium du Google Pixel 5 est très sobre. Il est orné d’un bloc de caméra et d’un capteur d’empreintes digitales.
Le boîtier d’aluminium du Google Pixel 5 est très sobre. Il est orné d’un bloc de caméra et d’un capteur d’empreintes digitales.

Le Google Pixel 5 au banc d’essai: un bon produit milieu de gamme

CHRONIQUE / Google en est déjà à la cinquième mouture de son populaire téléphone Pixel, qui se voulait, au départ, un sérieux compétiteur du iPhone. Or, cinq ans plus tard, l’iPhone a beaucoup évolué sur le plan technologique, tandis que le Pixel semble faire du surplace. Cet automne, Google propose deux nouveaux téléphones, soit le Pixel 5, se voulant haut de gamme, et le Pixel 4a 5G, qui se veut le petit frère abordable ! Voici un test complet du Google Pixel 5.

Apprendre de ses erreurs

En 2019, le Pixel 4 en a déçu plus d’un en raison de mauvais choix technologiques de la part de Google, provoquant une discontinuation rapide de celui-ci.

Après ce fiasco, l’été dernier, Google est revenue aux sources avec le Pixel 4a, une version édulcorée, dénudée d’artifices, certes, mais fort efficace dans le beau, bon, pas cher !

Pour le Pixel 5, Google nous propose une seule version, avec un écran d’une diagonale de six pouces, délaissant la version XL.

Cette unique version est composée d’un boîtier en aluminium, 8 Go de mémoire vive ainsi que 128 Go d’espace de stockage. Au niveau de l’autonomie, Google frappe fort, avec une batterie de 4080 mAh, contre 2800 mAh pour le Pixel 4.

La qualité d’image de la caméra principale est à la hauteur, et ce, même si la technologie utilisée date de quelques années.

Le design de l’appareil est très sobre, mais l’ergonomie est quant à elle exemplaire en raison de la petitesse du téléphone. Sur le plan de la sécurité, contrairement au Pixel 4, Google opte pour une recette éprouvée, c’est-à-dire le capteur d’empreintes digitales au dos de l’appareil, qui est beaucoup plus efficace et rapide que les capteurs à l’écran ou la reconnaissance faciale, totalement incompatible avec le port du masque !

Peu puissant 

Là où le Pixel 5 perd des plumes, c’est au niveau de son processeur, dont la puissance est bien en deçà de la moyenne pour un appareil de ce prix. En effet, tandis que le Pixel 4 était mué par un processeur Snapdragon 855, le nec plus ultra au moment de son dévoilement, le Pixel 5 jouit d’un processeur Snapdragon 765G, dont les performances sont équivalentes à ce qui était offert il y a deux ans.

Ce choix technologique fait en sorte que le téléphone est moins réactif que son prédécesseur, mais compte tenu de la frugalité de son système d’exploitation, le Pixel 5 est tout de même fort agréable à utiliser. Pour les amateurs de jeux vidéo nécessitant de la puissance graphique, sachez que ce n’est pas la tasse de thé du Pixel 5. Offrir la technologie 5G sur un téléphone dont le prix est nettement sous la barre des 1000 $ impose certains choix technologiques. Dans le cas du Pixel 5, c’est le processeur qui écope !

La caméra grand-angle de 16 Mpx est une nouveauté des Pixel 5 et Pixel 4a 5G.

Du zoom au grand-angle 

L’une des grandes forces de la série Pixel est la qualité photographique, qui est propulsée par l’intelligence artificielle. Sur le Pixel 5, Google utilise la caméra de 12,2 Mpx, la même depuis maintenant trois ans. C’est donc dire qu’un Pixel 2 possède une caméra identique au Pixel 5, mais au niveau de la qualité photographique, il y a certaines différences en raison du traitement logiciel de l’image, qui est plus performant sur ce dernier.

Cette différence n’est pas si apparente lorsque la photo bénéficie d’un bon éclairage, mais lorsque l’éclairage est déficient, en mode nuit par exemple, le Pixel 5 est supérieur à ses prédécesseurs. D’ailleurs, le mode portrait de nuit est d’une efficacité surprenante, offrant des clichés nets et précis, avec un effet bokeh réussi par surcroît ! Le mode portrait de nuit est une amélioration considérable en comparaison avec le Pixel 4, dont le mode portrait offrait une bouillie de pixellisation en condition de faible éclairage.

Ce qui distingue le plus le Pixel 5 de ses prédécesseurs est indéniablement la caméra grand-angle de 16 Mpx, qui offre un bon rendu dans toutes les conditions d’éclairage, et ce, même en mode nuit. Les couleurs sont précises et vives, tandis que la déformation optique occasionnée par le grand-angle n’est pas désagréable.

Le mode nuit est toujours aussi impressionnant et l’un des meilleurs sur le marché.

L’intelligence artificielle est au coeur de la philosophie de Google en matière de photographie. Sur le Pixel 5, le temps de traitement de l’image est relativement plus long que sur un Pixel 4, en raison d’une puissance de calcul plus faible. Ce délai dans le traitement de l’image n’est toutefois pas un irritant majeur, mais il est la preuve directe du manque de tonus du processeur.

Pixel 4a 5G ou Pixel 5 ?

Les deux appareils lancés simultanément sont identiques à bien des niveaux, ce qui peut porter à confusion pour bien des consommateurs. Le Pixel 5 possède une batterie avec une autonomie supérieure, la recharge sans fil bidirectionnelle, c’est-à-dire qu’il est possible de recharger par induction un appareil compatible. L’écran du Pixel 5 est légèrement plus petit que celui du 4a 5G. Par contre, il offre un affichage plus précis, avec un taux de rafraîchissement allant jusqu’à 90 Hz. Pour ce qui est du boîtier, celui du Pixel 5 est en aluminium et offre une résistance à l’eau et à la poussière IP68, tandis que celui du 4a 5G, composé de polycarbonate, n’offre pas cette protection. Le Pixel 4a 5G possède une prise audio 3,5 mm, absente sur le Pixel 5. La pertinence d’offrir deux nouveaux téléphones quasi identiques simultanément est très questionnable, d’autant plus qu’une différence d’à peine 120 $ les sépare.

Le verdict

Google est à l’écoute de la clientèle en proposant un Pixel 5 qui saura satisfaire une grande majorité de consommateurs. Sans artifices technologiques, le petit téléphone de Google est un produit milieu de gamme qui n’a rien à envier à la concurrence. Avec son autonomie supérieure, sa simplicité d’utilisation et ses qualités photographiques améliorées par l’ajout d’un grand-angle, le Pixel 5 est un bon téléphone pour monsieur et madame Tout-le-Monde.

Par contre, le choix du processeur est discutable étant donné que le Pixel 5 est le téléphone phare de Google. Celui-ci aurait dû bénéficier d’un moulin plus puissant, mais l’impact sur le prix de détail était probablement trop grand pour un appareil de cette gamme.