C'est prouvé que les chats et leurs ronronnements ont des propriétés apaisantes. D'ailleurs, Picotte héberge présentement une belle petite famille féline chez elle.

Un bar à chats !

Le concept du bar à chats est très populaire au Japon. C'est un endroit, style café, ayant pour particularité d'héberger un grand nombre de chats avec lesquels les clients peuvent interagir. La bonne nouvelle c'est que, d'ici quelques mois, on prévoit instaurer le tout premier bar à chats en Amérique du Nord.
C'est plus précisément sur le plateau Mont-Royal à Montréal que devrait s'installer le café Chat l'Heureux, une initiative de Clément Marty qui après avoir voyagé en Corée et au Japon, est tombé sous le charme de ce concept de flattage de chats. Tous les chats qui seront adoptés à ce café proviendront de divers refuges et organismes pour la défense des animaux de la province. « Nous sauverons ainsi des chats abandonnés pour leur offrir une deuxième vie. Ce sera un refuge nouvelle génération, car nous en avons marre d'être impuissant face à tous ces chats abandonnés tous les ans », écrit monsieur Marty sur sa page Facebook. L'instigateur de ce café souhaite que l'endroit devienne un lieu éducatif pour sensibiliser les gens à la responsabilité d'adopter un animal.
Pour arriver à concrétiser ce projet, monsieur Marty a mis sur pied une campagne de financement avec un objectif d'amasser 40 000 $. Il reste deux semaines pour atteindre cet objectif qui frôle présentement les 20 000 $. Pour en savoir plus, adhérez à la page Facebook : Café Chat l'Heureux.
Parlant de chats... Le 17 février dernier, le Refuge des animaux de Chicoutimi accueillait une chatte avec le ventre gonflé de bébés. Quelques jours plus tard, la bête mettait au monde quatre beaux chatons bien vigoureux. N'étant pas dans un lieu propice pour une petite famille féline, Marc Villeneuve a demandé l'aide de Picotte et Mélissa. Les petits et la maman sont donc installés chez Picotte pour quelques semaines. Quand les chatons seront sevrés, nous demanderons l'aide d'un vétérinaire pour stériliser la chatte. Les bêtes retourneront ensuite au Refuge afin d'attendre de nouvelles familles. Ces bébés seraient sans doute de futurs bons candidats pour un bar à chats !