Xavier et Justin Lebel sont fiers de leur entreprise.
Xavier et Justin Lebel sont fiers de leur entreprise.

Toute la famille en affaires!

CHRONIQUE / Entourés de parents entrepreneurs, Émilie, Xavier et Justin Lebel ont visiblement reçu un précieux héritage.

Pour cette famille de Pont-Rouge, dans Portneuf, l’entrepreneuriat est une passion qui coule dans leurs veines et qui évolue au fil des ans. « On a constamment besoin de développer de nouvelles idées », souligne le père de famille, Frédéric Lebel, qui possède l’élevage À l’Herbe ! Bouvillons de pâturage avec sa conjointe, Dominique Dumas.

Cet hiver, l’aînée de la famille mijotait l’idée de créer son propre travail d’été. « J’ai décidé d’élever 300 poulets de grain. Je vais les recevoir le 6 juin », annonce Émilie, 13 ans.

Ses frères, Xavier et Justin, souhaitaient, tout comme leur soeur, avoir un projet entrepreneurial pour gagner un peu d’argent. Le confinement fut le moment idéal pour eux de concrétiser leur projet. « Ça faisait longtemps que je rêvais d’avoir des lapins ou de garder des chiens. Finalement, le projet le plus réaliste était d’avoir des poules », raconte Xavier, 10 ans, qui adore les animaux.

Justin, son petit frère de 8 ans, était tout aussi enthousiaste à l’idée d’embarquer dans cette aventure. Sur leur page Facebook, À la ponte, il est possible de visionner une vidéo présentant les jeunes entrepreneurs.

Alors qu’ils avaient déjà quelques poules pour la consommation personnelle, Justin et Xavier ont lancé, il y a plus d’un mois, leur entreprise en accueillant un total de 99 poules brunes élevées en liberté.

« Nos poules sont nourries avec un mélange de grains biologiques, qu’on moud nous-mêmes », poursuit le jeune entrepreneur.

Évidemment, avant d’en arriver là, il leur a fallu investir dans la construction de leurs installations. « Tous les mois, pour une période de six mois, une partie de nos profits serviront à rembourser notre dette auprès de nos parents, qui ont payé pour l’équipement nécessaire », ajoute Xavier.

L’entreprise de Pont-Rouge À la ponte offre un kiosque libre-service.

Étant à quelques minutes des quartiers résidentiels de Pont-Rouge, chaque jour, les frères Lebel vont à vélo faire leur livraison et promouvoir leurs oeufs frais. « J’ai de la musique dans mon chariot et je crie : “Des bons oeufs frais bios ! ” », poursuit le dynamique garçon.

L’hiver, les livraisons se font en auto électrique pour réduire le plus possible leur empreinte carbone.

Pour Xavier, la gêne ne fait pas partie des options. « Je ne peux pas être gêné parce que je suis fier de mon produit ! »

Depuis une semaine, À la Ponte a aussi mis à la disposition des clients un système de libre-service.

Xavier et Justin s’entendent pour dire que l’étape la plus agréable de leur routine quotidienne est la cueillette des oeufs. « Ce que j’aime moins, c’est les laver », précise Justin.

Avec les profits, Xavier songe à s’acheter un trampoline, alors que Justin préférerait avoir un motocross.

Boeuf à l’herbe

Les parents d’Émilie, Xavier et Justin, Dominique Dumas et Frédéric Lebel, ont créé un véritable écosystème, où le cycle de la vie est une notion bien acquise et développée dans le respect. « On vit avec nos animaux dans le respect. On en prend soin et ça fait partie de la vie de les consommer. Chez nous, on ne gaspille rien », souligne M. Lebel.

Les boeufs de boucherie sont au champ et la technique utilisée implique une rotation de champ toutes les quatre heures. Celle-ci rend le pâturage plus alléchant, créant une prise de poids plus importante chez les animaux. C’est cette méthode sans hormones, sans antibiotiques préventifs et sans pesticides que les éleveurs souhaitent propager. Leur troupeau de 60 bêtes est nourri uniquement avec de l’herbe.

Cet été, Émilie Lebel élèvera des poulets nourris avec des grains biologiques.

« On n’utilise pratiquement pas de machinerie, car les champs n’ont pas besoin d’être labourés. En plus, les animaux épandent leur fumier seuls », expliquent Dominique et Frédéric.

Une journée inspirante

Si toi aussi, tu as envie de vivre une expérience entrepreneuriale, je te propose de visiter le site petitsentrepreneurs.ca. Tous les ans, partout au Québec, cet organisme présente La grande journée des petits entrepreneurs, laquelle vise à inspirer et éduquer les enfants en créant des occasions d’entreprendre. Même si la contrainte du coronavirus empêche la réalisation de la 7e édition, le 6 juin, sache que l’événement invite tout de même les jeunes, comme Émilie, Xavier et Justin, à ouvrir leur esprit d’entrepreneur. Tu peux trouver des pistes dans le coffre à outils de petits entrepreneurs, accessible sur le site Internet.