Porte-parole pour la 8e édition des Pattes de l’Espoir de Saguenay, Sabrina Lalancette souhaite changer l’image du cancer. Depuis trois ans, elle pose fièrement pour l’évènement Une pose pour le rose.

Pattes de l'espoir: une porte-parole inspirante

CHRONIQUE / Le dimanche 8 septembre prochain, le Parc de la Rivière-du-Moulin accueillera les humains et les chiens pour une marche symbolique au profit de la Société canadienne du cancer.

La porte-parole de la 8e édition des Pattes de l’Espoir de Saguenay a déjà eu recours aux services de cet organisme. « Le cancer, ce n’est plus l’image d’une vieille personne mourante. C’est les enfants, les ados, les adultes… c’est toi, c’est moi », réfléchit Sabrina Lalancette, ayant une pensée pour sa grand-mère qui suit présentement des traitements de chimiothérapie.

En septembre 2016, Sabrina reçoit un diagnostic du cancer du sein. De nature positive, elle se relève aussitôt les manches et répond : « Ok. Maintenant, qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? Par où on passe pour se débarrasser de ça ? »

Porte-parole pour la 8e édition des Pattes de l’Espoir de Saguenay, Sabrina Lalancette souhaite changer l’image du cancer. Depuis trois ans, elle pose fièrement pour l’évènement Une pose pour le rose.

Étant travailleuse autonome, elle ferme son commerce de toilettage, « L’Instinct de Fleur » situé à Jonquière, pendant un an. Ses amies prennent l’initiative de lui organiser une campagne de sociofinancement afin que leur précieuse amie se concentre sur sa guérison sans se soucier de ses finances.

Après deux chirurgies, les médecins lui annoncent que le cancer n’est plus dans son corps, mais que des traitements préventifs de chimio et de radio aideraient à complètement enrayer la possibilité que d’autres cellules cancéreuses s’accrochent à un tissu pour se développer. Se sentant bien guidée et conseillée, elle accepte sans hésiter, assumant rapidement sa tête sans cheveux.

Quand Marilyn Bouchard, la photographe de Pigment B, lui demande pour être son modèle pour l’évènement Une pose pour le Rose, au profit de la Société canadienne du cancer, dédié spécifiquement au cancer du sein, Sabrina accepte. « J’ai développé un lien avec la Société canadienne du cancer, surtout quand j’ai suivi certains de leurs ateliers offerts gratuitement, dont Belle dans sa peau pendant mes traitements. Alors que je n’avais plus de cheveux ni de cils, cet atelier m’a appris à me maquiller en plus de m’offrir une trousse complète grâce à de nombreux commanditaires , explique-t-elle. Je comprends leur mission et le fonctionnement. »

La rayonnante jeune femme vient de fêter ses deux ans de rémission et dans trois ans, elle pourra parler de guérison. Le souvenir qu’elle garde de cette période de sa vie n’est pas sombre. « Je ne peux pas dire que j’étais malheureuse. J’étais bien entourée et déterminée à gagner », conclut Sabrina Lalancette.

L’inscription, pour l’activité Les Pattes de l’Espoir est au coût de 35 $ pour vous et votre chien. D’ici ce temps, les organisateurs vous suggèrent d’amasser des dons.