Cette année, Mathis Girard, 8 ans, et Dylan Girard, 12 ans, ont fêté Noël à Montréal avec leur famille pendant que leurs chats gardaient la maison.

Mathis et Dylan fêtent Noël à Montréal

CHRONIQUE / Dès que l’école a été terminée, Mathis et Dylan Girard ont quitté le Saguenay avec leurs parents pour fêter Noël avec leur parenté, à Montréal.

Dans leur liste de cadeaux, les deux frères avaient demandé des consoles de jeux. C’est un des loisirs qu’ils aiment partager ensemble. Évidemment, étant entourés de neige, ils comptent bien s’amuser dehors pendant les vacances des Fêtes. Bien que la légende du père Noël soit chose du passé, Mathis remarque aussi un essoufflement des lutins. « Chez nous les lutins sont vraiment rendus plates. Ils ne font plus de mauvais coups », constate Mathis, huit ans. « On est un peu tanné de ramasser les dégâts », lance son père, Jean-Paul Girard. 

Chez eux, Noël se prépare en avance afin de ne pas courir à la dernière minute. « Tous les cadeaux sont faits depuis la fin novembre », précise leur mère, Caroline Lapointe, qui adore décorer sa maison selon les différentes fêtes. Mathis a aussi pris le temps de bricoler des cadeaux pour ses proches. Dans leur famille, Noël est réinventé chaque année, mais certaines traditions restent, notamment au niveau des repas et des sucreries. Dylan, qui aime beaucoup cuisiner, a même osé ajouter sa touche personnelle dans les traditionnelles galettes de son arrière-grand-père en ajoutant des canneberges. 

Pendant leur semaine à Montréal, la famille en a profité pour jouer à des jeux de société, magasiner et fêter. Conscients que Noël n’est pas amusant sous tous les toits, les deux frères trouvent bien dommage que les personnes démunies n’aient pas assez d’argent pour acheter des cadeaux et se délecter des repas traditionnels. Par contre, à leurs écoles respectives, ils ont pu participer à différents projets ayant comme mandat d’amasser de l’argent et des produits pour faire des paniers de Noël. 

Dans la famille Girard-Lapointe, le jour de l’An est une fête plus tranquille. Ils en profiteront pour rester avec leurs trois chats et gageons que leur poule aura aussi le droit à une petite visite dans la maison.