Un comité d’élèves dynamique a animé la traditionnelle journée d’intégration des groupes de première secondaire du Séminaire de Chicoutimi.

Le Séminaire facilite la transition primaire-secondaire

CHRONIQUE / Pour l’année scolaire 2019-2020, c’est Vincent Gosselin qui succédera à Virginie Houle pour incarner le rôle du ministre des Communications au Séminaire de Chicoutimi. Encadré par Chantale Bourbonnais, technicienne en loisirs au Séminaire de Chicoutimi, l’élève de quatrième secondaire rédigera régulièrement des nouvelles de son école à l’intention des lecteurs du journal Le Progrès. Après son secondaire, le jeune homme de 15 ans souhaite poursuivre ses études dans le milieu des communications dans l’optique de devenir journaliste spécialisé en politique. D’ailleurs, l’an passé, il avait organisé une activité d’Électeurs en herbe dans son école. Voici donc le premier communiqué que Vincent nous livre pour relater la rentrée 2019.

« Alors que des milliers de jeunes, partout au Québec, sont récemment retournés sur les bancs d’école, certains d’entre eux ont dû faire face à un passage important de leur vie : la transition primaire-secondaire.

Il faut l’avouer, c’est un moment marquant, occasionnant parfois du stress et de l’angoisse. Une plus grande école, de nouveaux amis et un horaire différent ne sont que quelques exemples de changements qu’un jeune connaîtra à son arrivée au secondaire. Chacun le vit à sa manière, mais tout le monde doit plonger dans la nouveauté. Pour contrer l’insécurité et les effets négatifs de cette transition, le Séminaire de Chicoutimi a mis en place plusieurs mesures dans le but de faciliter l’adaptation à cette nouvelle vie.

Le vendredi 6 septembre dernier avait lieu la journée d’intégration des élèves de première secondaire au Centre du Lac Pouce à Laterrière. Il s’agissait d’une journée remplie d’activités afin qu’ils apprennent à se connaître, qu’ils forment un esprit d’équipe et qu’ils puissent poser les questions qui les inquiètent à leurs enseignants. Au menu, un jeu pour apprendre les noms, un rallye autour du lac, des jeux de coopération et bien plus. Les membres du Conseil des ministres, aidés d’élèves bénévoles et de membres du personnel, ont animé cette journée amusante qui a été bien appréciée.

Vincent Gosselin est le nouveau ministre des Communications du Séminaire de Chicoutimi. Sa mission sera d’informer les lecteurs du journal Le Progrès pendant l’année scolaire en cours.

De plus, les élèves de première secondaire ont eu leur propre journée d’accueil à la rentrée des classes dans le but d’apprivoiser leur environnement scolaire en douceur. Sous le thème de la mystérieuse « Zone 51 » aux États-Unis, le Conseil des ministres avait préparé cet accueil chaleureux et amusant qui en a rassuré plus d’un.

Parmi les autres mesures instaurées par l’école, certains élèves de quatrième et de cinquième secondaire sont jumelés, sur une base volontaire, avec les plus jeunes afin qu’ils deviennent leur mentor et qu’ils les conseillent et les aident, par exemple, à organiser leur agenda. Des ateliers de méthodologie du travail et de l’utilisation de la tablette électronique en classe sont suivis par les étudiants. La vie étudiante dynamique et les nombreuses concentrations sportives, culturelles et scientifiques contribuent grandement à la réussite et à la motivation des jeunes.

Bien entendu, les enseignants, la travailleuse sociale, la conseillère en orientation, les techniciens en loisir, la direction ainsi que tout le personnel de l’établissement demeurent toujours disponibles pour un suivi individuel avec chaque élève au besoin. De la rentrée jusqu’à la fin de l’année, les jeunes seront épaulés et encadrés dans la seule intention de les rendre autonomes afin qu’ils passent les cinq meilleures années de leur vie au Séminaire de Chicoutimi. »

– Vincent Gosselin,

ministre des Communications

du Séminaire de Chicoutimi

Depuis près de 20 ans, Le Progrès met à la disposition des jeunes une section du journal pour s’exprimer. Toutes les écoles primaires et secondaires sont invitées à utiliser cette page pour informer les lecteurs d’une activité, publier une opinion ou présenter des élèves qui se démarquent. Pour les enseignants, c’est une opportunité de combiner le travail scolaire à un projet d’écriture motivant, alors que les élèves risquent de voir le fruit de leurs efforts dans le journal. J’attends de vos nouvelles à mon adresse courriel : mviau@lequotidien.com.