L’amour selon les enfants

La semaine passée, dans la classe de Madame Sonia, les 20 élèves de quatrième année ont passé tous leurs moments libres à écrire des cartes pour la Saint-Valentin.

« Dans notre école, nous avons le courrier de Saint-Valentin. Ce sont les présidents et les présidentes de classe qui font la distribution des cartes le 14 février », explique Rébecca, qui est présidente de sa classe.

« Pour éviter les mauvaises blagues, nous filtrons les cartes », précise Mme Sonia.

Tout le monde s’entend pour dire que cette fête est le moment idéal pour dire à ses proches qu’on les aime. Les enfants adorent cette fête, même si elle ne comporte pas de gros cadeaux. La plupart des familles s’échangent des pensées et de petites attentions. Certains écoutent des films en famille, mangent au restaurant ou cuisinent des repas qui font plaisir.

« À la Saint-Valentin, les amoureux se donnent surtout des bijoux, des colliers et des bagues », ajoute Étienne.

Après avoir souligné la fête en famille, certains couples profiteront de cette fin de semaine pour faire garder les enfants et souligner à nouveau la fête des amoureux seul à seul.

« Mes parents vont me faire garder pour aller à Québec sans moi. J’aurais aimé y aller aussi. C’est tellement le fun aller à Québec. Il y a plein de choses à faire », réfléchit Simone.

« Moi, mes parents iront au resto sans moi. Ça me fâche ! Mais je les comprends… On est quand même quatre enfants », poursuit Marguerite.

« Mes parents vont me faire garder pour aller à l’hôtel », lance Ann-Sophie.

Les élèves rencontrés, âgés de 9 et 10 ans, ne s’entendent pas sur l’âge idéal pour être en couple. Certains disent 11 ans, alors que d’autres croient qu’il faudrait attendre à 16 ans. « Je pense que ça ne peut pas être avant 13 ans, car ça prend plus de maturité », tranche Julia.

Dans la classe de Mme Sonia, la moitié des élèves croient qu’un jour, ils vont se marier, alors que pour l’autre moitié, c’est un non catégorique. « Ceux qui disent non sont peut-être juste gênés. Ils vont changer d’idée », mentionne un garçon.

Ariane a eu la chance d’assister à trois mariages, dont celui de ses parents, et souhaite aussi se marier pour vivre cette grande fête et prouver son amour à quelqu’un.

Pour être beaux, les élèves s’entendent pour dire qu’il faut se peigner, se coiffer, se maquiller, se laver, rester soi-même et bien s’habiller.

Et pour garder l’amour plus longtemps ? « Les adultes devraient moins travailler, prendre du temps pour l’autre, s’entraider et non pas juste se donner des cadeaux », explique Marguerite.

« Moi, je pense qu’il n’y a pas de truc. Tu aimes ou tu n’aimes pas. Ça ne sert à rien de donner des bisous à l’autre et de lui dire que tu l’aimes s’il ne t’aime plus », conclut Noah.

Leurs suggestions de films d’amour : Titanic, À tous les garçons que j’ai aimés, Sydney White et Twilight.

Le courrier de Saint-Valentin, qui consiste à écrire des lettres à ses amis, est une activité très populaire dans les écoles, à l’occasion de cette fête très prisée par les jeunes.

Top-10 des réponses les plus sympathiques

« Mon grand-père ne veut plus de conjointe. Il dit que ça ne lui servirait à rien. Il préfère parler à sa plante. » – Marguerite

« Les adultes sans enfant peuvent dormir plus longtemps. » – Noah

« Pour être beau, il faut se faire des muscles. » – Étienne

« Quand une femme n’aime plus son mari, elle fait sa valise et retourne chez sa mère. » – Julia

« J’aimerais me marier parce que je n’aurai pas à payer de bague. Ma mère a plein de bijoux en or. » – Mathis

« Les adultes qui n’ont pas d’enfant ont plus d’argent à dépenser parce qu’ils n’ont pas d’enfant à nourrir. » – Julia

« Les mariages, c’est le fun, parce qu’on peut se coucher tard. » – Ariane

« Quand les amoureux ne s’aiment plus, le gars dit qu’il va déménager, mais il ne le fait pas. » – Mathis

« Le mariage permet à deux personnes de dire qu’elles s’aiment et rester ensemble pour toujours. » – Océann