James

James disparaît sept semaines

Julie Ouellet travaille à la Clinique vétérinaire Chicoutimi. Elle a la chance de vivre toutes sortes d'histoires et s'attache aux bêtes qu'elle soigne. Le 30 novembre dernier, James, un de leurs clients canins, disparaissait de Lac-Kénogami. Rapidement, ses maîtres, Louise Ménard et Daniel Corneau, avisent leur clinique de la disparition de leur beau labrador noir de huit ans.
Tout le monde a fait des pieds et des mains pour le retrouver. « Pendant que sa famille le cherchait partout, nous, nous partagions sur notre page Facebook », explique Julie. Plus les jours avançaient, plus les espoirs de le retrouver vivant diminuaient. Tous les scénarios étaient possibles...
Au bout de sept semaines, une femme du lac Kénogami retrouve James et le reconduit à sa famille. Heureux, mais inquiets, devant leur bête amaigrie, Daniel et Louise appellent d'urgence à la Clinique vétérinaire Chicoutimi pour un examen. L'équipe des deux succursales se mobilise pour accueillir avec joie le survivant ! Le vétérinaire constate deux plaies, un oeil qui coule et une importante perte de poids de 40 livres. James a séjourné quelques jours aux bons soins des professionnels. « On l'a nourri progressivement pour éviter qu'il fasse une torsion de l'estomac. On lui a aussi installé un soluté et donné des antibiotiques », poursuit Julie.
Même si James a possiblement souffert du froid et de la faim, ses propriétaires ont confié que leur chien n'avait vécu aucun traumatisme. Il a rapidement repris ses habitudes de vie et son tempérament est resté tout aussi exceptionnel. « C'est un miracle qu'il ait survécu à de si gros froids et la clinique continue son suivi auprès de lui. Nous étions si contents de le revoir », conclut Julie.