Inspirée par son chien Bud, depuis un an, Cinthia Boivin offre un service de gardiennage à domicile pour les animaux du secteur de Chicoutimi et La Baie.

Gardienne d'animaux à domicile

CHRONIQUE / Il y a un an, Cinthia Boivin passait à l'action en lançant son idée de gardiennage d'animaux à domicile. « Je voyais sur Facebook que beaucoup d'internautes cherchaient des gardiens pour leurs chiens », raconte la jeune femme de 23 ans.
Présentement, son plus gros travail est de gagner la confiance des gens. Une fois de temps en temps, à base non régulière, elle garde un chien ici et là, ce qui lui permet d'apprivoiser doucement le travail qu'elle s'est créé. « Je suis une personne de confiance et surtout j'adore les animaux », écrit Cinthia sur les annonces qu'elle affiche pour promouvoir son service. Selon les besoins de l'animal, et les demandes du propriétaire, elle les sort deux à trois fois par jour, leur fait prendre des marches et les nourrit. « En restant dans le confort de leur domicile, ce service répond à certains besoins pour des chiens plus âgés ou stressés », précise Cinthia. Située à Chicoutimi, elle offre de garder des chiens jusqu'à La Baie. Étudiante en secrétariat, son horaire d'étude, de 8h à 15h30, la rend disponible le matin, en fin de journée, le soir et les fins de semaine.
Comme Cinthia vit chez ses parents, et que sa mère aime les animaux autant qu'elle, elle n'hésite pas à lui venir en aide et à l'appuyer dans sa démarche. « Plus tard, j'aimerais garder ma formule de gardiennage, mais je pourrai la modifier quand j'aurai ma maison », réfléchit la gardienne d'animaux. Pour s'améliorer en comportement animal, elle est devenue bénévole pour l'Escouade canine de la seconde chance qui travaille en lien avec la SPCA Saguenay.
Ce loisir, beaucoup plus qu'un travail, lui permet aussi de combler son plaisir de marcher avec des chiens. « Mon chien a une dysplasie de la hanche, stade un. Je peux marcher un peu avec lui, mais pas trop longtemps. Quand les clients me le permettent, je peux aussi socialiser mon chien qui a déjà vécu une mauvaise expérience dans un parc à chiens quand il était chiot », ajoute Cinthia.
Quand les gens sont en voyage, ils s'inquiètent parfois de leurs animaux. « Je peux leur envoyer des nouvelles pendant leur absence et des photos pour les rassurer », conclut Cinthia.