Il y a deux ans, l’école des Jolis-Prés recevait la visite de Valérie-Jessica Laporte. La blogueuse de Jonquière avait interviewé les élèves du comité de l’autisme pour son blogue Au royaume d’une Asperger.

Dix ans à découvrir l'autisme

CHRONIQUE / Pour une personne vivant avec le trouble du spectre de l’autisme (TSA), la vie sociale est souvent plus difficile. Il y a dix ans, l’école des Jolis-Prés de Laterrière mettait sur pied un comité de l’autisme.

Dans cette initiative, l’enseignante, Fabienne Leblond, souhaitait mieux intégrer les élèves TSA présents à son école et former d’autres élèves capables de livrer un message de sensibilisation dans leur communauté.

« Comme nous avons chaque année quelques élèves autistes dans notre école, le comité aide à comprendre certaines de leurs réactions pour mieux communiquer », explique Mme Fabienne. Selon elle, le manque de connaissance véhicule de nombreux préjugés. En effet, certains comportements peuvent sembler étranges quand on manque de connaissance face à ces personnes.

« Un de mes élèves m’a déjà reproché de laisser mes élèves TSA faire tout ce qu’ils voulaient », se remémore l’enseignante de quatrième année. Le comité a donc le mandat d’informer en démontrant certaines facettes, telles que l’hypersensibilité qui est loin d’être un simple caprice.

Le lancement de Méconnaissable, le roman de Valérie-Jessica Laporte, aura lieu le jeudi 26 mars 2020 de 18h30 à 21h, à la librairie Marie-Laura de Jonquière.

Tous les ans, pendant le mois d’avril, qui est le mois de l’autisme, le comité des Jolis-Prés organise des activités de sensibilisation qui ne se limitent pas juste à l’établissement scolaire de Laterrière. À travers leurs projets, ils rejoignent toutes les écoles du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La douzaine d’élèves de sixième année qui siègent sur le comité se réunissent sur les heures du midi.

« Cette année, notre comité a accueilli un jeune membre de troisième année. Une élève impliquée devait garder son petit frère sur l’heure du dîner. Au lieu de quitter le comité de l’autisme, j’ai proposé à Clara d’amener son frère. Il aime beaucoup son expérience en plus de s’impliquer », souligne fièrement Mme Fabienne.

Pour fêter ses dix ans, le comité a fait une rétrospective du travail accompli pour la sensibilisation de l’autisme. En nouveauté cette année, le comité suggère la lecture du livre Les rayures d’Arthur, un petit zèbre différent dont les camarades de classe ne remarquent que sa rayure d’autisme.

Avril

À l’école des Jolis-Prés, le mois de l’autisme commencera officiellement le 2 avril avec la traditionnelle journée en bleue. Les élèves visionneront une courte vidéo d’un enfant autiste qui va dans un centre commercial. « On demande aux classes de relever toutes les situations d’hypersensibilité que vit cet enfant », propose le comité. Le 24 avril sera le vendredi de la marche scolaire pour la cause de l’autisme. Toutes les écoles sont invitées à participer à leur façon. Un rallye sera même proposé par le comité. « Il suffit de dix minutes de marche symbolique dans votre cour d’école pour qu’elle puisse être comptée comme participante. Faites-nous part de vos réalisations pour souligner le mois de l’autisme en envoyant des photos de votre participation à la Fondation Jean Allard : fondationjeanallard@autisme02.com », écrivent les élèves dans un communiqué envoyé aux écoles.

Cette année, le comité de l’autisme de l’école des Jolis-Prés de Laterrière fête ses dix ans.

Valérie-Jessica Laporte

Il y a deux ans, l’école des Jolis-Prés recevait la visite de Valérie-Jessica Laporte. La blogueuse de Jonquière avait interviewé les élèves du comité de l’autisme pour son blogue Au royaume d’une autiste Asperger. La femme de Jonquière, âgée de 42 ans, a reçu son diagnostic de TSA à l’âge de 38 ans. « Ce diagnostic a tout changé. Avant, je m’empêchais de faire beaucoup de choses par peur de me désorganiser. Je mettais aussi beaucoup d’énergie à tenter d’imiter les autres pour avoir des comportements normaux », raconte Valérie-Jessica. Cette libération lui a inspiré un blogue, une nouvelle et un premier roman de fiction qui sera en librairie le 18 mars prochain.

« C’est l’histoire d’une petite fille autiste, mais elle ne le sait pas. Elle a peur de ses mots, cesse de parler et se sauve tout un été sur un terrain de camping », résume l’auteure qui s’est inspirée de ses propres ressentis à travers son récit. Le lancement de Méconnaissable, le roman de Valérie-Jessica Laporte, aura lieu tout juste avant le début du mois de l’autisme, soit le jeudi 26 mars de 18 h 30 à 21 h, à la librairie Marie-Laura de Jonquière.