Les élèves de cinquième année de l’école Trefflé-Gauthier ont distribué leurs sacs de bonbons et passé l’après-midi à s’amuser avec les aînés de la Résidence St-Raphaël de Jonquière.

Des bonbons en cadeaux

CHRONIQUE / Pour Noël, les 170 élèves de l’école Trefflé-Gauthier de Jonquière ont décidé d’offrir leurs bonbons d’Halloween en cadeau à la Soupière et aux aînés de la Résidence St-Raphaël de Jonquière.

Chaque année, après la fête de l’Halloween, pour des raisons d’abondance ou de goût, des bonbons sont jetés à la poubelle. Partants de cette idée, Mme Sonia Gilbert et les sept élèves de l’école Trefflé-Gauthier, formant le comité en entrepreneuriat, ont eu l’idée d’en faire des cadeaux de Noël.

Quelques jours après la fête de l’Halloween, le petit groupe d’entrepreneurs, supervisé par Mme Sonia, a composé une lettre pour expliquer son projet. Les jeunes souhaitaient que ce geste de partage freine aussi le gaspillage.

« Nous avons ensuite marché dans le quartier autour de l’école pour distribuer nos lettres », raconte Mme Sonia. Le comité est aussi passé dans chaque classe pour parler de son idée à l’aide d’une présentation PowerPoint.

L’équipe ne pensait jamais recevoir autant de bonbons ! « Après avoir amassé deux gros sacs de poubelles noires, les élèves m’ont suggéré de les offrir aux personnes âgées, souvent oubliées, et à la Soupière, qui offre des repas aux personnes démunies », poursuit Mme Sonia.

Le 14 décembre dernier, en allant livrer leurs sacs de bonbons, les élèves de cinquième année, dont Maël Lavoie et Guillaume Claveau, ont joué au bingo. Les voici en compagnie de Mme Pierrette Munger.

« Ça me donnerait une belle occasion de voir ma grand-mère que je ne vois pas souvent », souligne une fillette. « J’étais aussi surprise de voir que les enfants connaissaient la Soupière. Un élève m’a même dit avoir déjà fait du bénévolat à cet endroit », se remémore l’enseignante.

L’idée est devenue un projet-école puisque chacun des 170 enfants a peint son portrait et mis son nom sur un petit sac de papier qui a été rempli de bonbons. Une boîte a été envoyée à la Soupière et les 26 élèves de la classe de cinquième année, accompagnées de leur enseignante Mme Marie-Eve Belley, ont fait leur distribution à la maison de retraite le 14 décembre dernier. Les 50 résidants avaient préparé des surprises de Noël aux enfants et organisé des jeux pour passer un bel après-midi.

Devant un tel succès, la directrice de l’école, Marie-Claude Harvey, souhaite voir cette activité se répéter l’an prochain. Mme Harvey remarque que les parents et la communauté sont très collaborateurs quand l’école les invite à participer à différents projets. « Le sentiment d’appartenance que nous avons développé est très fort et le partage fait partie des valeurs qu’on véhicule », explique la directrice.

Impliquée

L’école Trefflé-Gauthier est en effet très impliquée dans sa communauté. « L’an passé, pendant toute l’année, les élèves de sixième année ont organisé des activités pour les petits du CPE Le petit monde des arts et des sports, tout près de l’école », mentionne Mme Harvey. Chaque élève était associé à un enfant. Quand ce n’était pas les petits qui venaient à l’école, c’était les élèves qui les visitaient dans leur CPE. Aux différentes fêtes, ils bricolaient des cadeaux pour les parents. Ce genre de projet permet de développer des aptitudes en dehors du cadre scolaire et d’orienter leur carrière future.

« Le comité en entrepreneuriat de l’école Trefflé-Gauthier a été formé en début d’année par des grands qui souhaitaient s’impliquer à nouveau auprès des petits de la maternelle », ajoute Mme Sonia.

Mme Sonia leur demanda s’ils étaient aussi intéressés à l’aider à développer des projets en entrepreneuriat afin de trouver des solutions face à différents problèmes. Et c’est comme ça qu’est né le projet des bonbons.