Le projet d’expansion de vente de produits de beauté pour animaux a nécessité un agrandissement du salon de toilettage La Belle et La Bête afin de pouvoir entreposer les produits Bella et Animasoin.

Une toiletteuse de Saint-Honoré réalise son rêve

Valérie Roy rêve depuis plusieurs années de personnaliser son service de toilettage en parfumant les animaux qu’elle soigne d’une odeur unique à son commerce. Son rêve est maintenant réalisé !

Depuis quelques semaines, le salon de toilettage La Belle et La Bête de Saint-Honoré a sa propre gamme de produits bio, baptisée Bella en l’honneur du nouveau petit chiot de la propriétaire.

Inspirée des spas, mais pour animaux, Valérie plonge toujours son ambiance de travail dans le calme et la tranquillité. « J’utilise aussi un diffuseur d’huile essentielle pour faire relaxer les chats et les chiens que j’accueille », précise-t-elle. Ces nouveaux produits concordent bien avec le portrait d’affaires de l’entrepreneure, en fonction depuis 2006.

Stratégique, la femme d’affaires attendait le bon moment pour commencer ses démarches et c’est cet hiver qu’elle a senti que le temps était venu.

En janvier 2018, Valérie Roy est devenue distributrice des produits Animasoin Bio. « Animasoin permet aux toiletteurs d’acheter des shampoings en gros format et de les personnaliser avec une douzaine de fragrances différentes », explique-t-elle. Étant l’agente exclusive du Saguenay-Lac-Saint-Jean, elle fournit principalement les salons de toilettage de ces produits de qualité, faits au Québec et 100% naturels (composés de matières premières certifiées biologiques).

Ce partenariat était le moment parfait pour visiter le laboratoire de cosmétique Beauté dans l’âme de Farnham qui conçoit les produits Animasoin, pour animaux, et SymBIOse, pour les humains. Après cette visite, Valérie a choisi une dizaine d’extraits de plantes pour créer sa propre fragrance exclusive au salon de toilettage La Belle et La Bête et fabriquée spécialement pour elle. Quatre produits de beauté pour animaux ont vu le jour.

Bella est la gamme de produits portant le nom du nouveau chiot, de race Parson Russell Terrier, de Valérie Roy, propriétaire du salon de toilettage La Belle et La Bête de Saint-Honoré.

« Évidemment, ça coûte assez cher, mais dans mon cas, c’est un bon investissement puisque je me sers de mes produits tous les jours », remarque-t-elle.

Daniel Roussel participe activement au succès du commerce de sa conjointe installé à même leur garage. « Il démêle les commandes et prépare les boîtes pour l’envoi. En plus, il est mon soutien moral. C’est lui aussi qui a construit le local pour entreposer mes produits. C’est mon homme à tout faire et une chance que je l’ai ! Il est à mes côtés depuis le début », conclut Valérie.

Produits
La ligne de produits Bella, unique au salon de toilettage La Belle et La Bête, offre, entre autres, un shampoing, un parfum et un supplément d’oméga 3 qui réduit la perte de poil. Le shampoing doux à l’huile d’argan est riche en bêta-carotène et vitamine E. C’est un shampoing antipelliculaire, anti-inflammatoire et cicatrisant. Il est idéal sur les peaux à tendance séborrhéique. Tous ces produits, faits par le laboratoire de cosmétique Beauté dans l’âme, sont bios et véganes. C’est-à-dire qu’il n’y a aucun sous-produit animal, aucun produit chimique, ils sont sans pétrole et sans parabène.

Râto est bien fier d’avoir testé les produits de toilettage Bella.

Testé par Râto
Râto a testé le shampoing à l’huile de chanvre et carthame, ainsi que le parfum. Il est étonnant de voir qu’une si petite quantité de shampoing mousse et nettoie en profondeur. Sachant que les chiens ont horreur des odeurs de parfums trop intenses, les produits Bella sont doux et leur discrète odeur n’incommode pas l’animal. On peut mettre le parfum aussi souvent qu’on le désire puisqu’il n’assèche pas la peau. C’est une vraie belle découverte !

Le site Internet www.toilettagelabelleetlabete.com permet de faire des achats en ligne. Ayant à coeur le bien-être animal, l’attentionnée toiletteuse a choisi de verser 1$ par produit vendu à l’organisme SOS Stérilisation, qui a aussi pignon sur rue à Saint-Honoré.