Râto a fait la connaissance du sympathique formateur, Frank Poisson, et de sa chienne Yeti, de l’entreprise Formation Multi-Secours. M. Poisson forme des gens pour sauver des vies humaines et animales.

Une formation pour sauver des animaux

CHRONIQUE / Avec son entreprise « Formation Multi-Secours », Frank Poisson envisage de parcourir le Saguenay–Lac-Saint-Jean pour former des travailleurs et des propriétaires d’animaux qui seront capables de sauver des vies.

« J’offre des formations en secourisme autant pour sauver des humains que des animaux de compagnie », précise-t-il. Délivrée par Ambulance Saint-Jean, la formation qu’offre M. Poisson est la seule formation accréditée par l’Association canadienne des médecins vétérinaires.

Après avoir cumulé plus de 20 ans sur le marché du travail comme employé, l’homme de Sainte-Monique, au Lac-Saint-Jean, devient entrepreneur. Ayant toujours aimé les animaux, il croit que ce service est essentiel.

« Ces formations de secourisme pour animaux de compagnie sont très accessibles dans les grands centres comme Montréal et Québec, mais peu connues dans les régions », constate M. Poisson. Souhaitant avoir une approche personnalisée, le formateur tient à offrir des services devant de petits groupes composés de moins d’une dizaine de personnes.

Opérateur de machinerie lourde et enseignant en voirie forestière, il en avait assez de quitter sa famille pour aller travailler vers le nord. Au travers de ses emplois, il était aussi devenu premier répondant, formateur pour Ambulance Saint-Jean et instructeur pour la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. « Pour garder ces titres, je dois me requalifier tous les ans », souligne-t-il.

Quand il a reçu un courriel d’Ambulance Saint-Jean, lui disant qu’un poste venait de se libérer comme formateur en premiers secours pour animaux de compagnie, il s’est dit que le moment était le bon. Inspiré par son amour des animaux et celui de l’enseignement, il s’est lancé.

Grâce à ce mannequin canin, conçu pour former des sauveurs d’animaux, Frank Poisson apprend comment réanimer un animal.

En décembre 2018, il a tout arrêté pour plancher sur son projet personnel. « J’ai réalisé mon plan d’affaires et, depuis quelques semaines, je suis actif comme formateur à mon compte », mentionne-t-il. En tout, il aura investi 10 000$ dans la mise sur pied de son entreprise. « Éventuellement, j’aimerais avoir un véhicule plus grand et je pense aussi à intégrer ma chienne Yeti dans mes formations », projette le propriétaire d’une superbe et douce femelle lévrier irlandais.

Évidemment, tout projet d’entreprise vient avec quelques compromis, beaucoup de stress et demande une certaine organisation financière. Heureusement, le père de trois enfants a le support de sa conjointe, Maryse Brisson, qui l’aide notamment au niveau de la gestion qu’implique le démarrage d’une entreprise.

Tabous

Il y a un certain tabou concernant la formation en secourisme d’animaux, qui n’est pas encore très connue. Pourtant, quand Frank parle de son projet, tous les propriétaires d’animaux lui confient des anecdotes concernant la santé de leur animal qui a été compromise un jour ou l’autre. « Les gens ne savent pas quoi faire quand un animal s’étouffe, quand il perd connaissance, quand il se blesse à une patte, quand il souffre d’un coup de chaleur ou qu’il se fait des engelures », remarque-t-il. Ainsi, sa formation propose une quarantaine de situations des plus courantes. « Je m’inspire aussi des situations vécues par ceux qui assistent à mes formations. » Le formateur propose d’ailleurs des petites trousses de premiers soins, spécifiquement montées pour les animaux. Il n’empiète pas sur le travail des vétérinaires, en apprenant plutôt aux gens à stabiliser leur animal blessé avant de consulter un professionnel de la santé animale.

Parcours

Frank Poisson n’a pas eu un parcours scolaire facile. Il avait beaucoup de misère à suivre le rythme à l’école primaire et secondaire. C’est dans les cadets et au judo qu’il s’est enfin épanoui et qu’il a pris confiance en lui. C’est dans ces disciplines qu’il a forgé ses premières armes en enseignement alors qu’on lui laissait l’opportunité de donner des cours. « Maintenant, quand j’enseigne, c’est à mon tour de redonner aux autres ces outils pour développer leur confiance et leurs passions », conclut Frank Poisson.

Toutes les personnes qui gravitent dans le monde animal, que ce soit des particuliers ou des professionnels en toilettage, en éducation ou en refuge devraient posséder cette formation d’une durée de huit heures. Pour en savoir plus sur les formations offertes par Multi-Secours, consultez le www. facebook.com/MultiSecours/.

Grâce à ce mannequin canin, conçu pour former des sauveurs d’animaux, Frank Poisson apprend comment réanimer un animal.