Râto est davantage respecté quand les gens pensent qu’il montre ses dents comme signal d’inconfort, alors qu’il a plutôt une malformation.

Traiter son chien comme une arme à feu

CHRONIQUE / Peut-être trouverez-vous le parallèle un peu extrême, mais l’encadrement d’un chien ressemble étrangement à l’encadrement d’une arme à feu.

Le propriétaire d’une arme à feu doit toujours manipuler son arme comme si elle était chargée. Tous les chiens devraient être traités comme s’ils pouvaient mordre.

On doit toujours prouver que notre arme est sécuritaire et non chargée. On doit toujours prouver que la façon de maintenir notre chien est sécuritaire, que ce soit chez soi ou dans les lieux publics, et qu’il ne peut pas blesser un être vivant.

Ceux qui possèdent des armes à feu sont responsables 24 heures sur 24 et 365 jours par année de leur arme. Il en est de même pour le propriétaire du chien.

Que ce soit avec un chien ou une arme, le plus grand danger est de penser que rien ne peut nous arriver. Si on ne décode pas bien le langage canin, ou le fonctionnement d’une arme, les risques de blessures seront élevés.

Lorsqu’on suit une formation pour posséder une arme à feu, on nous répète de ne jamais tenir pour acquis que les personnes qui ont des armes sont nécessairement sécuritaires. Ce n’est pas parce qu’une personne a un chien qu’elle a nécessairement le contrôle de son animal. Vaut mieux se méfier.

Quand on veut posséder une arme à feu sans restriction, il faut suivre une formation d’une journée et réussir deux examens, dont un pratique et un autre théorique. L’investissement est de 81$. Le processus pour obtenir une arme à feu à autorisation restreinte est plus complexe et demande un plus grand investissement de temps et d’argent.

Quand on adopte un chien, aucun permis n’est requis. Si on incluait un cours obligatoire, on éviterait bien des erreurs reliées au bien-être de l’animal, à sa sécurité et à la nôtre. Certaines races de chiens plus puissantes ou ayant des besoins particuliers, notamment au niveau de l’exercice physique, devraient exiger un permis pour possession de race à autorisation restreinte. Ça faciliterait sans doute l’accessibilité aux assurances habitation.

Par contre, il ne faudrait pas que le processus pour obtenir un chien se complexifie jusqu’au registre, comme on veut le faire avec des armes à feu. On risquerait alors de développer un réseau illégal d’adoption de chiens !

Même si tous les objets et tous les chiens peuvent devenir des armes, il y a des objets et des races de chiens qui font plus de dommages que d’autres.

Comportements

Quand on voit un chien faire les manchettes parce qu’il a blessé des gens, il est faux de prétendre que ce sont ses propriétaires qui lui ont appris ces mauvais comportements. La prédation, la peur et la protection des ressources, qui sont les raisons principales de morsure, sont des comportements habituellement génétiques, qui ne peuvent pas être enseignés. Ils peuvent par contre être renforcés par le manque de connaissance des humains. Le chien vivant une frustration peut aussi rediriger son agressivité sur l’être vivant étant le plus proche de lui.

Morsures

D’autres gestes anodins, qu’on pose quotidiennement sur les chiens, peuvent aussi conduire à la morsure, ou du moins briser votre relation avec ces bêtes. C’est le cas, par exemple, quand on force un chien à embarquer dans un véhicule, qu’on le plonge dans la baignoire contre sa volonté, qu’on le force à entrer dans son harnais ou qu’on pousse sur ses fesses pour le faire entrer dans sa cage. De plus, dès que le chien montre des signes d’inconfort, comme grogner, on a le réflexe de lever le ton pour se faire respecter, ce qui peut doublement engendrer une morsure. On conseille de toujours avoir la coopération d’un chien pour obtenir le comportement désiré.

Confiance

Pour accélérer la coopération d’un animal, l’utilisation de la nourriture et d’associations positives sont les bienvenues. Évidemment, il faut aussi prendre le temps de gagner la confiance de l’animal et développer un lien avec lui. On pense à tort que les chiens ont la capacité d’encaisser toutes nos bêtises. Qu’on peut jouer dans son bol quand il mange, qu’on peut le violenter physiquement et qu’il devrait se soumettre, sans broncher. Non ! Un chien n’est pas obligé d’endurer toutes les bêtises humaines.